Une sculpture soumise par le temple satanique est exposée au Capitole de l’état de l’Illinois à côté d’un arbre de Noël et de la scène de la Nativité.

Le Capitole de l’Illinois a installé plusieurs décorations de fêtes cette année : une crèche illustrant la naissance de Jésus, un sapin de Noël, une menorah et… une sculpture satanique.

Intitulé « Snaketivity », l’affichage représente un serpent enroulé autour de la main d’une femme tenant une pomme. Sur le côté de la sculpture se trouvent le logo du temple satanique – la tête de Baphomet à l’intérieur d’un pentagramme inversé – et les mots « La connaissance est le plus grand cadeau ».

L’exposition satanique à la rotonde du Capitole de l’Illinois.

Le symbolisme de cette sculpture fait référence au livre de la Genèse et va au cœur même de la philosophie luciférienne. Il représente Eve en train de saisir le « fruit défendu » de la connaissance qui lui a été donnée par Lucifer qui a pris la forme d’un serpent. Lucifer a dit à Eve que mordre le fruit permettrait à Adam et à elle-même de devenir «comme des dieux connaissant le bien et le mal». Ceci est connu comme le « péché originel » par lequel Dieu expulsa Adam et Eve du jardin d’Eden.

Pour les Lucifériens, le serpent n’est pas un trompeur, mais un « sauveur » qui a permis à l’humanité d’accéder aux connaissances nécessaires pour atteindre la divinité par ses propres moyens. Le marquage sous la sculpture disant «La connaissance est le plus grand cadeau» fait référence au «cadeau» que Lucifer a donné à l’homme sous la forme de la connaissance divine. Cette interprétation du livre de la Genèse constitue depuis des siècles une différence fondamentale entre les religions théistes et les écoles occultes.

Malgré la signification très biblique de son affichage, le Temple satanique insiste sur le fait que son objectif n’est pas de faire du prosélytisme pour sa propre religion. À côté de la sculpture, le temple satanique a également installé une inscription disant également : « La religion n’est qu’un mythe et une superstition qui durcissent les cœurs et asservissent les esprits ».

Dans une campagne GoFundMe visant à collecter des fonds pour la sculpture, le Temple satanique a écrit :

Le Temple satanique — Chicago ne permettra plus à une perspective religieuse de dominer le discours dans la rotonde du Capitole de l'état de l'Illinois pendant la période des fêtes… S'il vous plaît, réfléchissez à ce que vous pourriez faire pour nous aider à amener Satan à Springfield !

Un autre signe à proximité de la sculpture contient une clause de non-responsabilité de l’État :

Le premier amendement de la Constitution des États-Unis impose à l'État de l'Illinois d'autoriser des expositions publiques temporaires dans la capitale de l'État, tant que ces expositions ne sont pas payées en dollars des contribuables. Le premier étage de la rotonde du Capitole étant un lieu public, les représentants de l'État ne peuvent légalement censurer le contenu des discours ou des présentations. La Cour suprême des États-Unis a statué que les agents de la fonction publique pouvaient légalement imposer des restrictions raisonnables en matière de temps, de lieu et de manière concernant les étalages et les discours, mais aucune réglementation ne pouvait être fondée sur le contenu du discours.

Dave Druker, le porte-parole du secrétaire d’État, a confirmé que le Temple Satanic, basé à Chicago, avait le droit de placer sa sculpture à l’intérieur du palais de l’État.

En vertu de la Constitution, le Premier amendement, les personnes ont le droit d'exprimer leurs sentiments, leurs pensées. Cela reconnaît ceci.

Relations publiques sataniques

Ce n’est pas la première cascade de relations publiques menée par le temple satanique. Et, chaque fois que le Temple fait quelque chose, les médias s’assurent de souligner que le Temple satanique n’est «pas un groupe de fidèles du diable, mais des militants politiques libéraux qui s’opposent à l’influence croissante de la droite religieuse dans la politique américaine».

Cependant, malgré ses vénérables discours sur ses “principes” et “la séparation de l’Église et de l’État”, tout ce qu’il accomplit en réalité est de présenter des objets sataniques dans des espaces publics. Voici quelques exemples de ses cascades.

En 2014, le temple satanique a installé un présentoir «vacances» devant le Michigan Capitol. Le serpent et la croix forment le symbole de la croix satanique, basée sur le symbole alchimique du soufre. Pourquoi soufre ? Parce que la Bible dit que l’enfer sent le soufre.

A côté, un avertissement à des vandales potentiels.

En 2015, le temple satanique a dévoilé une statue massive de Baphomet à Détroit, baptisée «le plus grand événement satanique de l’histoire».

Deux enfants regardant Baphomet.

Le dévoilement a eu lieu dans un bâtiment industriel près de Detroit River, après l’échec de la tentative d’installation de la sculpture de Baphomet au Capitole d’Oklahoma. Pour entrer dans la salle, les invités devaient signer un contrat «vendant leurs âmes au diable». Les bénéfices de l’événement ont servi à soutenir le droit à l’avortement, une des causes préférées du temple.

En 2016, le temple satanique a créé un programme parascolaire appelé After School Satan. Le programme est opérationnel dans plusieurs villes des États-Unis, notamment Atlanta, Los Angeles, Salt Lake City, Pensacola, Washington, DC, Tucson, Springfield, Missouri, Seattle et Washington, OR.

Le logo seul devrait être un drapeau rouge pour les parents. Un reptile cornu diabolique, borgne, offrant des bonbons aux enfants tout en faisant le signe de Baphomet «Comme ci-dessus, donc ci-dessous». La spirale dans l’un des yeux est similaire au symbole utilisé pour identifier les «amoureux d’enfants».

Le temple satanique travaille également sur d’autres projets. Les Amis du temple satanique du Michigan occidental collectent actuellement des fonds sur une page GoFundMe afin d’apporter leur propre «monument aux vacances sataniques» au Capitole de l’État du Michigan.

Le concept est une forme nette et audacieuse de la tête Baphomet en forme d'étoile avec des lumières LED solaires qui brillent depuis la base pour créer des ombres et des lumières frappantes. Une lumière vacillante émanant de la flamme de l'équilibre universel fera danser les lignes qui les séparent. Un halo presque complet relie les cornes et les oreilles mais s’arrête au fond pour représenter l’imperfection inhérente à la forme matérielle, mais permet également à la bouche de Baphomet d’interagir avec la base pour indiquer le partage des connaissances du monde.

Bien que les médias adorent dire que le temple satanique parle de «science» et de «rationalité», il n’en reste pas moins qu’il n’a fait progresser aucune de ces causes au fil des ans. La seule chose que le temple satanique a réellement réussi à accomplir est tout à fait à la hauteur du programme de l’élite décrit sur ce site : normaliser le satanisme et son symbolisme dans l’espace public tout en le rendant attrayant pour les masses.

Traduit par Ordo Ab Chao

vigilant citizen
ut id, sit luctus velit, consequat. risus. leo