Pédocriminalité: Revue de presse du mois de juillet 2013

0
Pedocriminalite - Revue de presse du mois de juillet 2013

On continue allègrement avec la revue de presse sur la pédocriminalité du mois de juillet, encore gratinée malgré les vacances. L’affaire Savile continue à de rebondir, toujours plus glauque, en France l’affaire Outreau commence enfin à faire débat, et il est vraiment temps, ici et là des victimes de réseaux satanistes tentent de révéler ce qu’il se passe, et partout les tribunaux nient le droit à la sécurité des victimes.

 2 juillet:
  • Europe: Christina est roumaine. A l’âge de 11 ans elle a été vendue par sa mère. Elle a été envoyée en Hongrie où on l’a forcée à se prostituer, et à 16 ans elle est envoyée en Italie où elle a été secourue par les flics. Il a fallu tout un programme de soutien pour qu’elle puisse penser à un avenir, mais c’est une asso privée qui s’en est occupée.
  • Les abus sexuels sur les enfants sont les crimes les moins punis au monde. Ce sont aussi les moins signalés, et cela vaut de l’Amérique Latine à l’Europe, de l’Afrique à l’Asie. Sur 1.000 cas SIGNALES en Argentine, UN SEUL est élucidé. Une étude universitaire montre que 10% des filles, soit une sur 10, est victime d’abus sexuels
  • Espagne: une mère a carrément liquidé le violeur de sa fille, quand elle avait 13 ans. Le violeur était un voisin, ressorti de prison (libéré sur parole) et revenu vivre près de sa victime. La mère a alors décidé de jeter de l’essence sur le pédo, et d’allumer. Il est mort des suites de ses blessures. La mère devait être condamnée, mais la sentence a été suspendue.
  • Argentine: Il y aurait 100.000 comptes de pédophiles argentins sur Facebook. L’Argentine c’est 40 millions de personnes, donc si on transpose pour la france ca fait environ 170.000 comptes de pédos.
  • USA: une affaire qui est banale en France fait la Une: un père pédophile a eu la garde d’une de ses filles. Pas de quoi s’émouvoir, en France, tant ces cas sont fréquents. L’histoire: Nicholas Elizondo a été condamné à 6 ans de prison pour agression sexuelle de mineur de moins de 14 ans, qui était sa belle fille âgée de 6 ans. La mère, Lisa Knight, divorce alors qu’elle est enceinte de Elizondo. Le pédophile ne montre aucun intérêt pour sa deuxième fille, jusqu’à ce qu’elle ait 6 ans. Il a des visites médiatisées puis non médiatisées. C’est là qu’un juge décide que la petite doit aller vivre chez lui. Notamment parce que la mère, qui n’a pas les moyens financiers de se défendre, a été victime d’une enquête sociale qui a conclu qu’elle était une mauvaise mère (elle ne connaissait pas les noms de tous les médecins de sa fille). Après une première visite, la petite se plaint de mauvaises choses qu’il lui a faites. Aujourd’hui, la mère a perdu la garde de sa fille.
  • Un psychiatre (Roland Coutanceau) estime que « les pédophiles sont responsables de leurs actes« . Car, il faut savoir que ces types ne cessent de répéter qu’ils ont des « pulsions », comme si c’était moins grave. Il explique: « quand on décide de passer à l’acte, c’est toujours un choix. Agresser un adulte ou un enfant, c’est toujours s’abandonner à son désir, à son fantasme. C’est donc être immature. le pédophile est responsable de ses actes. C’est là-dessus qu’il faut travailler. Et c’est même un aspect central de la prise en charge des gens transgressifs »« C’est pour cela que l’homme post-pubertaire n’est pas fondé à demander un jeu sexuel avec un prépubertaire : leurs sensualités sont incompatibles, et ce constat est valable pour toutes les cultures humaines » Coutanceau parle aussi de prévention: un pédo devrait pouvoir consulter AVANT de passer à l’acte, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui en france. J’ajoute que des filles sont pubères à 10 ans et que les agresser reste de la pédo »philie ». Idem à 14 ou 15 ans.
  • Journalisme d’égouts et affaire Outreau, la suite (reprise de Jacques Thomet) : TF1 en plein négationnisme nous explique que les enfants mentent, d’ailleurs à Outreau ils ont tous menti. Où sont les 12 enfants victimes reconnus officiellement en appel? Par contre, le psy fan des pédos Bensussan, qui fait son beurre sur les enfants menteurs d’Outreau (sans jamais en avoir vu un seul) est longuement interviewé. Rappelons qu’il a été témoigner à outreau à la demande de…….MARECAUX, qui a avoué en plein tribunal à son fils « je suis coupable ».
 3 juillet:
  • France: 6 mois fermes pour un père pédophile (comme « les prisons sont pleines », en dessous d’un an il n’y a même pas de prison en réalité). Là encore c’est : « agressions sexuelles » sur sa fille de 8 ans. Il nie. Dans son ordinateur, des traces de vidéos pédopornos parfois très trash. Mais il dit que c’est « pour l’esthétique ».
  • Bonne idée: l’Allemagne tente de prévenir le passage à l’acte des pédophiles.
  • Angleterre: Les « pédophiles » sévissent aussi sur le net, et n’hésitent pas à donner de l’argent aux parents pour avoir accès à leurs victimes. Ils utilisent le « web caché » pour dissimuler leur identité. Les flics anglais ont estimé que le nombre d’images pédophiles présentes sur le net avait doublé en 2012, pour arriver à 70.000 (j’ai un énorme doute sur ce chiffre, rien que les sites que je connais, même sur le web normal, doivent atteindre ce chiffre). Et ce que je craignais devient une réalité: des parents violent des enfants pour répondre à des commandes et envoient les vidéos aux pédos ou le font en direct devant la webcam. Skype est cité comme l’un des canaux préférés de ce trafic. 20.000 personnes utilisent chaque jour le web caché en Angleterre. Je vois le truc d’ici: cadenasser le web caché. De fait, on trouve là-dessus des sites nazis, des sites zoophiles, pédophiles, et même les trois en même temps, ou aussi des tueurs à gages.
  • Affaire Outreau: extrait du livre de Jacques Thomet (qui n’a pas été poursuivi) sur le blog Caprouille :  » On retrouve Daniel Legrand dans plusieurs situations inconfortables, dont une condamnation pour trafic de drogue, mais celle qui est passée à travers les lignes de la presse et qui est inconnue du grand public est cette affaire intra-familiale où lui et son père ont été dénoncés par des cousins et neveux. (Voir pages 235 à 240 du livre de Jacques Thomet) (…) « Alors âgé de huit ans, Rudy L. affirme devant sa nounou avoir été sodomisé par un oncle et deux cousins, les Legrand, avec leur « fifi ». La version de l’enfant martyr est confirmée partiellement par l’une de ses sœurs, Amélie L. 11 ans à l’époque, devant sa « tata » (la responsable dans sa famille d’accueil) qui le rapporte aux policiers le 29 janvier 2002 :

Il y a environ une semaine, Amélie m’a raconté qu’elle «était allée dans sa chambre et qu’elle avait vu son cousin Daniel fils, faire des saletés et des caresses sur de petits enfants.

  • Affaire des disparues de l’Yonne: un documentaire en 3 parties sur la mort du gendarme Jambert, qui avait enquêté sur le sujet et a été retrouvé suicidé de deux balles dans la tête.

 

 

  • « Amar Tabbakhe (ci-dessus) est jugé jusqu’à vendredi par la cour d’assises de l’Essonne à Evry pour enlèvement, séquestration et viol sur mineur, en état de récidive. L’homme est accusé d’avoir violé en mai 2011 une fillette de 10 ans à Viry-Châtillon (Essonne). La petite victime avait été enlevée lors d’une kermesse alors qu’elle allait acheter un sandwich pour sa grande soeur. La fillette avait été emmenée de force dans une voiture puis violée à plusieurs reprises. Son agresseur l’avait ensuite ramenée trois heures plus tard à Viry-Châtillon. Amar Tabbakhe a été condamné à plus de trente reprises, dont deux fois pour viol. Sa dernière condamnation remontait à 2010 : il avait écopé déjà à Evry de deux ans de prison ferme pour un viol commis en 2009. Une peine qu’il avait purgée, avant de récidiver quelques mois après sa libération« . Hélas, en 2000 on lisait déjà ça sur lui: « LE CALVAIRE D’ISABELLE a duré huit heures. Huit longues heures que la jeune femme a dû détailler hier, face à ses bourreaux d’un soir, derrière la barre de la 17e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre. Le 3 mars dernier, Amar Tabbakhe, 22 ans, et son complice Ayachi Zaïdi, 25 ans, attendent Isabelle, 23 ans à peine, au pied de son immeuble, dans une petite cité d’Antony avec l’intention d’en découdre : le petit ami de la jeune fille aurait contracté une dette de 7 000 F auprès de Tabbakhe qui compte bien rentrer dans ses fonds. »
 4 juillet:
  • Grave: 5 enfants sont placés en France par une juge suite à la mort de leur mère, et alors que leur père qui est en Belgique fait tout pour les récupérer depuis des mois. Le couple était séparé, et un expert a jugé que le père était trop déprimé en février quand leur mère est morte, pour en avoir la garde. Il se soigne, « remonte la pente », mais une juge décide le placement des enfants pour 2 ans!
  • USA: Un documentaire à voir absolument sur le réseau pédocriminel de Boys Town, qui a fait scandale dans les années 80 -90: des enfants placés dans un orphelinat étaient envoyés dans des partouzes à travers tout le pays, y compris pour des pontes du parti Républicain. Affaire étouffée, évidemment, d’autant que de la drogue circulait aussi.

 

 

 

  • Un pédophile se suicide en plein tribunal juste après avoir été reconnu coupable d’avoir sodomisé une adolescente. Comme quoi, certains sont vraiment prêts à nier l’évidence jusqu’au bout.
 5 juillet :
  • Au Canada, une communauté Ménonite isolée(un peu comme les amiches) abusait régulièrement des enfants. 13 adultes sont sous le coup de l’enquête. Des dizaines d’enfants ont été placés, probablement 42.
  • Trafic: Le pédophile français Alexander Horst Le Fur (qui travaille pour Accenture à Singapour) a été arrêté aux Philippines en juin. Via Facebook, il invitait des gamines à son hôtel. On y a retrouvé une fille de 14 ans et une autre de 19 ans. Il vient d’être libéré sous caution et on a laissé tomber les charges de trafic humain.
  • Angleterre: une affaire avait beaucoup fait parler il y a 20 ans: le meurtre d’un gamin de 5 ans par deux autres gamins, de 10 ans, Jon Venables et Robert Thompson. Ils ont battu l’enfant à mort et l’ont laissé écraser pas un train, après ‘lavoir embarqué depuis un centre commercial. Ils ont été en taule quelques années puis libérés en 2001 avec une nouvelle identité. Très vite, Venables se fait pincer pour avoir téléchargé des images pédophiles, il est donc retourné en prison en 2010, et va être libéré sur parole. Le public se demande s’il n’y a vraiment aucun risque qu’il se retrouve en liberté.
  • Ile Maurice: Encore un père pédophile qui n’a rien trouvé de mieux que de filmer les viols qu’il commettait sur son fils de 6 ans. L’enfant ne serait d ‘ailleurs pas la seule victime.
  • USA: James William Murphy, 40 ans et Roxanne Marie Murphy, 38 ans, ont été condamnés pour des maltraitances graves sur leurs 5 enfants et pour production de pédopornographie, notamment. Ils se sont fait pincer parce qu’un de leurs enfants de 13 ans a appelé les secours alors qu’ils étaient tous complètement alcoolisés à la maison. Le couple a trois filles âgées de 9 à 12 ans, et deux garçons de 13 et 19 ans, tous étaient imbibés d’alcool à l’arrivée des secours, avec une arme chargée au milieu du salon. Il y avait aussi 50 serpents dans la maison. Ils ont expliqué que leurs parents leur avaient laissé plein de bières pour l’après-midi et leur avaient dit de prendre les somnifères de leur mère pour qu’ils dorment pendant que les parents étaient dehors. L’enfant de 13 ans a dit qu’il n’a jamais été à l’école. Tous ont été battus. Les filles étaient violées par le père.
  • Thailande: Encore les bouddhistes, qui finalement semblent être comme les autres religions : « Deux moines bouddhistes ont été arrêtés pour avoir fourni un garçon de 14 ans au supérieur d’un temple qui aurait abusé de lui sexuellement, a indiqué la police thaïlandaise mercredi. Il s’agit du dernier scandale en date impliquant le clergé du royaume. Les deux hommes, qui ont nié être au courant des abus, risquent jusqu’à quinze ans de prison, a précisé Wirachon Bunthawile, colonel de la police à Chiang Mai (nord). « 
  • Maroc: 26.000 enfants seraient violés chaque année dans ce pays. Ce serait 15.000 en France, sur 25.000 viols au total. « Interrogée par La Vie éco, Najat Anwar, présidente de TPAME, convient que les cas de viols se multiplient mais maintenant «les tabous sont brisés et les gens osent en parler plus librement. Mais ceci n’explique pas pour autant la recrudescence inquiétante du phénomène».
  • L’enquête sur Maddie mcCann a été rouverte par Scotland Yard à la demande de David Cameron. 36 personnes intéressent les flics, qui voudraient faire rouvrir l’enquête au Portugal. Les parents disent qu’on n’a pas fait le maximum pour retrouver leur fille. De fait, si elle bien été envoyée dans un réseau pour une commande de Barroso, président de la commission européenne, on n’est pas près d’avoir le fin mot de l’histoire.
 8 juillet :
  • Argentine:  »Sept mineurs sur dix ayant un profil facebook ont été harcelés sexuellement par un pédophile, selon un rapport publié cette semaine par l’ONG Alerta Vida. L’Argentine est devenue un important centre de pédophilie, notamment à cause d’une législation trop laxiste: il y aurait, toujours selon cette ONG qui collabore avec Amnesty International, 100’000 profils facebook liés à la pédophilie dans le pays« 
 9 juillet :
  • Angleterre: un homme qui a été victime d’un réseau pédophile au Pays de Galles dans son enfance dénonce ce réseau, responsable de la mort de ses deux frères, qui voulaient tout dénoncer. Chris Johns dit qu’on est toujours en train de cacher la vérité sur ce réseau. Au total, 12 victimes de ce réseau seraient mortes dont 4 venaient de l’orphelinat de Bryn Estyn, tristement célèbre pour les partouzes qui y étaient organisées (même si le seul jugé coupable, le directeur, n’a fait que 6 ans de taule). Parmi les coupables, des flics et des membres des sévices sociaux. Pas moins de 140 victimes ont rapporté des abus dans les orphelinats du Pays de Galles entre 1963 et 1992.
  • Pays de Galles: depuis 20 ans, l’étouffoir a bien marché. Les réseaux pédophiles puissants qui utilisaient les enfants des orphelinats publics pour les livres à des politiciens, flics, juges et autre gratin, sont restés impunis. 650 enfants dans 40 orphelinats auraient été exploités ainsi. Un vieux rapport vient seulement d’être ressorti, nommant un député conservateur, Peter Morrison, comme un violeur d’enfants. Mais ça, tout le monde le sait déjà depuis longtemps. Le rapport dit aussi qu’il n’y a aucun moyen de mener une enquête indépendante sur ce sujet. Apparemment, des agents sous couverture entretenaient ces réseaux pour manipuler des activistes. Aujourd’hui, l’enquête est confiée à Mick Creedon, qui a justement fait disparaître le rapport pendant 20 ans et a organisé des agents sous couverture. Évidemment, ces viols à grande échelle continuent, puisque les coupables courent toujours. Le scandale avait failli reprendre quand l’affaire Savile a éclaté. mais on a lancé un contre feu en accusant Lord McAlpine de pédophilie, et celui-ci a porté plainte, si bien qu’on ‘na plus parlé de cette affaire.
  • USA/Afghanistan: l’argent destiné à former les troupes de la police afghane, envoyé à notamment à des sociétés militaires privées comme Dyn Corp, servirait (aussi) à financer de la drogue et des maquereaux d’enfants, selon un câble de l’ambassade US révélé par Wikileaks. Les enfants étaient utilisés par les militaires privés US et fournis par les afghans. En Bosnie, Dyn Corp était déjà impliqué dans du trafic de femmes et de très jeunes filles.
  • A Rennes, dix ans après les faits, des jeunes qui ont violé de manière répétée une enfant de 7 ans, qui ont avoué, ont été remis en liberté conditionnelle. La victime, elle, est terrorisée. On dit aux victimes qu’il faut parler et dénoncer, on sait que c’est difficile et que souvent cela prend des années. Et quand une ado de 16 ans ose parler, la justice s’occupe de la bafouer une fois de plus. Aujourd’hui, c’est elle qui se sent coupable.
  • Affaire Elm Guest House: 3e arrestation, d’un type de 69 ans, dans le cadre de l’affaire Elm Guest House, un bordel chic où des enfants des orphelinats voisins étaient violés par le gratin gay entre 1978 et 1982. Il est vrai qu’un bon paquet de coupables sont déjà morts.
  • Comité CEDIF: des armes contre une justice inique: « Comment réagir face à un rapport d’assistance éducative calomnieux ? Un certain nombre de parents, à la lecture de pièces contenues dans un dossier d’assistance éducative les concernant, ont été profondément choqués par des écrits leur faisant des reproches imaginaires ou établissant des faits erronés comme des vérités. Des expertises peuvent aussi encourir de tels reproches (…)D’armes il en existe une : l’inscription de faux. Mais attention il faut être sûr de son bon droit et des preuves dont on dispose pour actionner une telle arme.En effet le délit de faux est un crime s’il est réalisé dans l’exercice de ses fonctions par une personne détentrice de l’autorité publique ou chargée d’une mission administrative « .
 11 juillet :
  • Valence: un pédophile récidiviste a été arrêté parce qu’il travaillait dans une association qui organisait des spectacles avec des enfants russes. « Le quinquagénaire avait déjà été condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes pour des faits d’agressions sexuelles sur mineurs, corruption de mineurs et détention d’images pédopornographiques. L’homme avait par ailleurs été condamné à une interdiction définitive d’exercer une activité professionnelle ou bénévole impliquant des contacts avec des mineurs« 
 12 juillet :
  • Clémence extrême: En Angleterre, un pédophile qui avait amassé des images de viols d’enfants et de torture que même les juges n’ont pas pu regarder, a été libéré. Andrew Townsend, 51 ans, avait téléchargé 1400 images et vidéos. La juge qui l’a libéré a dit qu’elle était « effrayée de mettre quelqu’un en prison » et que l’accusé «  »est un petit homme tranquille ».
  • Enfants cobayes: En 1954, Charlie Dyer a 14 ans quand il entre au Fernald Science Club, après avoir passé des années dans des institutions. Là, on lui propose de faire partie d’un « club », on lui offre des cadeaux. « C’était Noël » dit-il. C’est seulement en 1994 qu’il a appris qu’on avait fait manger des produits radioactifs. Apparemment, des enfants dans de nombreux orphelinats ont servi de cobayes à la CIA. Par exemple, 90 enfants (parfois de 6 ans) ont reçu quotidiennement de fortes doses de LSD. On a aussi testé des virus comme la méningite ou la polio et d’autres drogues sur eux. Des années 50 aux années 70, des enfants mentalement handicapés de la Willowbrook State School ont été infectés par une hépatite virale: on leur a fait manger des excréments de patients contaminés.
  • Angleterre: Stuart Hall, ancien présentateur de la BBC (83 ans), vient seulement de passer en procès pour 14 chefs d’agressions sexuelles sur des mineures de parfois 9 ans. 150 personnes se sont mobilisées pour qu’il soit condamné à plus que 15 mois de prison, d’autant qu’il a fini par avouer quelques crimes.
  • Sacrifices d’enfants: des rituels sataniques se dérouleraient à Denver dans le Colorado (là où il y a l’aéroport luciférien). Chaque 21 juin et 22 décembre, 13 banquiers tiennent leur « Tiffany Lamp meetings » au cours desquels il y aurait des sacrifices d’enfants, à Old Navarre. Ces 13 banquiers seraient le gouvernement fantôme des Etats Unis. Parmi eux: George HW Bush, Leonard Millman, Larry Mizel, Henry Kissinger, Meyer Rothchild, David Rockefeller, Grace de Grace and Company, Answer Bin Shari le chef rabbin d’Israel, et d’autres non cités. Il y a des partouzes « pré rituel » où ils violent les enfants, chez Elaine et Leonard Millman. Le fils du sataniste Anton Lavey y aurait été castré par George Bush lors d’une de ces partouzes, à l’âge de 13 ans. Le lendemain de ces solstices, on retrouve les mêmes au Cherry Creek Country Club, pour une partie de golf « charitable » à destination de la protection de l’enfance. Tout cela serait expliqué dans un rapport du FBI de 2001.
  • Ignoble: Un diplomate hollandais et sa femme ont rendu leur fille adoptive venue de l’étranger après pas mois de 7 ans passés das la famille! « Ils l’ont rendue comme on rapporte un jouet défectueux au fabricant après Noël. Un diplomate hollandais et sa femme viennent de « renvoyer » leur fille adoptive aux services sociaux de Hong Kong, leur lieu de vie. Ces parents terribles avaient adopté Jade, une petite Sud-Coréenne, alors qu’elle avait à peine 4 mois. Sept ans après, et deux fils biologiques plus tard, Raymond et Meta Poeteray ont tout simplement décrété que la petite fille n’arrivait pas à s’acclimater au mode de vie néerlandais et à créer des liens affectifs solides avec sa famille adoptive.« 
  • USA: Un certain Sammie Lamont Wallace a été tué par la police dans un supermarché alors qu’il cherchait à enlever une gamine de deux ans, le 17 juin. Pendant une demi heure où il a parlé avec la police, il a dit qu’il faisait cela pour un rituel satanique et aurait cité « les Illuminati ». Le dit rituel était probablement pour le 21 juin. Apparemment, le type était très perturbé depuis un moment, et il a fait  long passage derrière les barreaux de 2000 à 2011.
  • Les survivants d’abus sexuels rituels de plus de 20 pays dont la France, l’Espagne, l’Italie, l’Angleterre, l’Irlande… se regroupent derrière Kevin Annett qui avait dénoncé le massacre des enfants indiens du Canada. « Les survivants doivent s’unir au-delà des frontières car nous sommes face à des abuseurs financés internationalement et très bien protégés« , explique l’une d’entre eux, Judy Brighton, auteur de « 22 faces ». En 2007, une étude a reçu les témoignages de plus de 1.400 survivants d’abus sexuels rituels dans 20 pays. Mais, en France on continue à nous dire que cela n’existe pas, et personne n’est formé pour aider ces victimes.
  • Comores: le vice président de l’union des Comores est accusé de pédophilie « Les faits remontent au 8 janvier 2013, mais viennent tout juste d’éclater aux yeux de la communauté comorienne. L’un des vice-présidents de l’union des Comores est au cœur d’une affaire de pédophile. Il s’agit de Mohamed Ali Soilihi alias Mamadou, un des hommes de confiance du Président Ikililou. Du jamais vu aux Comores, surtout en plein mois de Ramadan. Un véritable scandale d’Etat. » Là bas, même l’adultère est interdit. Le pervers aurait séquestré et violé une ado de 13 ans. Apparemment, même le président était au courant. Quant au le directeur de Cabinet chargé de la Défense, il a tenté d’étouffer l’affaire en la classant sans suite. Pas de chance, le père aurait une bande audio avec les confessions du pervers. Bien sûr, cela n’existe pas en France!!!!!!!
Lire la suite …

 

Partager
', enableHover: false, enableTracking: true, buttons: { twitter: {via: 'ordoabchao_FR'}}, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('twitter'); } }); jQuery('#facebook').sharrre({ share: { facebook: true }, template: '
{total}
', enableHover: false, enableTracking: true, click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('facebook'); } }); jQuery('#googleplus').sharrre({ share: { googlePlus: true }, template: '
{total}
', enableHover: false, enableTracking: true, urlCurl: 'https://ordo-ab-chao.fr/wp-content/themes/typegrid11/js/sharrre.php', click: function(api, options){ api.simulateClick(); api.openPopup('googlePlus'); } }); });

Laisser un commentaire

'); });