OVNI, abductions et Abus Rituels, Contrôle Mental

Dans le film "Mysterious Skin" (2005, interdit aux moins de 16 ans), le petit Brian se réveille dans la cave de sa maison, le nez en sang, sans avoir aucune idée de ce qui vient de lui arriver. Sa vie change complètement après cet incident : peur du noir, cauchemars, évanouissements… Dix ans plus tard, son amnésie traumatique est toujours active et il est certain d’avoir été enlevé par des extraterrestres... Il tentera de dénouer le mystère qui l'empêche de vivre, et finira par découvrir la réalité des abus sexuels de sa petite enfance.

Ce film met en relation trois phénomènes : l'abduction (supposé enlèvement par des extraterrestres) l'abus sexuel et l'amnésie traumatique.
Il semblerait que le phénomène dit d'abduction serve bien souvent à couvrir la réalité d'abus rituels perpétrés par de sombres humains camouflés derrière une barrière amnésique. L'introduction de mémoires liées aux extraterrestres pourrait servir à décrédibiliser les témoignages et à couvrir les véritables bourreaux. Les groupes sectaires pratiquant l'abus rituel et la magie sexuelle ayant parfois aussi une forme de doctrine "soucoupiste" qui peut transparaître dans les témoignages.

Voici quelques citations sur ce sujet :

Le journaliste Alain Gossens a écrit en 2007 :

Ces dernières années, un nombre croissant d'auteurs et de chercheurs américains comme Helmut Lammer, Karla Turner ou Walter Bowart ont dressé des parallèlismes entre les victimes des trois phénomènes apparemment distincts : les victimes d'abus rituels, celles qui rapportent avoir été enlevées par des entités extraterrestres et les cobayes d'expériences de contrôle du comportement perpétrés par des psychiatres dans un contexte militarisé. Certaines victimes appartiennent même aux trois catégories au point qu'il est difficile pour ces dernières de comprendre la teneur de l'expérience hors norme et traumatique dont ils ont été l'objet. Les récits rassemblés par exemple par la spécialiste du sujet des enlèvements extraterrestres qu'était Karla Turner, aujourd'hui décédée, montrent à quel point il est parfois difficile de faire un distinguo.
Dans les trois cas, (abus rituels, abductions et Mind-Control), il faut comprendre que la conscience, la mémoire et donc la perception du monde sont profondément affectées par la violence de l'expérience et son étrangeté.

Autre point commun entre ces trois types d'événements : les victimes sont presque toujours touchées dans leur sexualité. C'est une évidence pour les abus rituels puisqu'il s'agit souvent du but même des pratiques : la soumission obtenue par des viols ritualisés. Dans le cas des enlèvements extraterrestres, les victimes évoquent presque toujours le fait que les expériences auxquelles les entités extraterrestres les soumettaient avaient pour cible leurs parties génitales : prélèvements d'ovules ou de spermes, pénétrations des parties intimes par des sondes, stimulations artificielles de l'activité sexuelle par le biais d'une technologie inconnue. Quand aux expériences de Mind-Control, certaines victimes parlent également d'abus sexuels, de viols, etc.

Il y a encore un point commun entre ces trois phénomènes : la façon dont les souvenirs reviennent à la conscience. Dans la plupart des cas, les victimes d'abus rituels, d'abductions extraterrestres et de Mind-Control ne se souviennent de leurs expériences traumatisantes que dans le cadre d'une thérapie. Les souvenirs, au fil de régressions hypnotiques, surgissent alors de façon inattendue, totalement décousue et c'est avec le temps et beaucoup d'efforts que ces souvenirs sont alors ordonnés pour former un tout cohérent doté d'un semblant de chronologie. C'est lors de cette étape que certains thérapeutes tentent de valider les témoignages en essayant de les croiser avec des éléments matériels, les témoignages d'autres victimes, etc. La mémoire qui est au centre de ces manipulations est donc profondément affectée, mais ce n'est pas pour autant que les souvenirs ne sont pas fiables. Tout le problème est de savoir ce qui se cache derrière ces souvenirs. Et surtout, pourquoi des êtres humains sont soumis à pareils traitements.

Le phénomène des enlèvements extraterrestres entretient des liens bien plus profonds qu'on pourrait le croire avec le Mind-Control et les abus rituels et sataniques. Tous ces phénomènes "travaillent" sur la conscience, la mémoire et la perception de la réalité. Alors, que faut-il en penser ? Ces interventions d'entités extraterrestres se livrant à des expériences médicales ayant parfois une forte connotation sexuelle sont-elles un rideau de fumée pour camoufler des interventions humaines ? S'agit-il de souvenirs trafiqués, imposés à la conscience par le biais d'une simulation de réalité virtuelle ? Ou bien, il convient de ne pas généraliser la question et de scinder, quand cela est possible les phénomènes même s'ils ont l'air aussi similaires qu'invraisemblables ?

Dans son livre "Saucer of the Illuminati", Jim Keith, un auteur spécialisé dans le phénomène des abductions, du Mind-Control et des ovnis, arrive à la conclusion que la médiatisation des affaires d'enlèvements extraterrestres et des ovnis aux États-Unis ne sert qu'à camoufler des opérations portant sur le contrôle du comportement et sur le développement d'armements exotiques. Un autre chercheur d'origine autrichienne, Helmut Lammer, défend la même thèse : une large partie des personnes qui se disent enlevées par des entités extraterrestres seraient en réalité l'objet de programmes militaires de Mind-Control. Lammer a donné un nom spécifique à ce phénomène : le Milabs ou "Military Mind Control and Alien Abduction".

Ces thèses ne remettent nullement en cause l'existence du phénomène extraterrestre ni même le fait que des extraterrestres puissent avoir enlevé des êtres humains. Mais que penser de l'expérience lorsque le témoin affirme avoir été enlevé par une équipe mixte d'extraterrestres et de militaires pour être emmené dans une base militaire, soumis à un traitement violent, à des appareils ou des drogues altérant la conscience ? Ces témoignages sont tellement nombreux et donc représentatifs d'un phénomène à part entière que Lammer a rédigé un ouvrage consacré exclusivement au Milabs dont émerge une question lancinante : "Est-il possible que des expériences humaines secrètes ou des opérations clandestines se déroulent sous le couvert de nos démocraties occidentales ?" Et la question qui en découle est encore plus importante : "En quoi consiste ce programme humain qui semble impliquer le phénomène des enlèvements extraterrestres et quel est le but poursuivi par le Milabs ?" Est-ce qu'il y a un intérêt militaire dans le développement des implants, de projections d'images holographiques, d'implants de réalité virtuelle, des armes altérant la conscience et de la manipulation génétique...?"

Extrait du livre MK, Abus Rituels et Contrôle Mental :

Le Dr. Richard Boylan qui a beaucoup écrit sur le sujet des extra-terrestres et des OVNI, a rencontré et interviewé de nombreux témoins. Il a trouvé cinq points communs chez les personnes ayant été enlevées ou ayant observé des extraterrestres ou des OVNI :
- Ces individus possèdent un haut niveau de capacités psychiques.
- Des phénomènes similaires sont constatés avec d'autres membres de la famille (multi ou transgénérationnel)
- Des enfants qui ont subi de sévères abus ou traumatismes.
- Des individus ou des familles entières liées au gouvernement et/ou aux agences de renseignements.
- Il s'agissait très souvent d'Amérindiens, d'indigènes.

Il existe également une forte corrélation entre les sites où sont pratiqués des activités occultes, telles que les abus rituels, les installations militaires secrètes et les manifestations d'OVNI et témoignages d'abductions (enlèvements) par des E.T.. Nous ne nous étalerons pas ici sur la question des extraterrestres qui est à mettre en lien avec l'existence des anges déchus, les "démons", l'armée Luciférienne. Voici un extrait du livre "Satanic Ritual Abuse, Principle of Treatment" dans lequel le Dr. Colin Ross nous explique les fortes similitudes entre abus rituels sataniques et abductions : "Il y a des milliers de personnes en Amérique du Nord aujourd'hui qui ont des mémoires qui remontent concernant un enlèvement extra-terrestre dans un vaisseau spatial, avec des expérimentations effectuées sur elles (...) Ces "abductés" arrivent en thérapie avec des périodes de temps manquantes ainsi que des symptômes post-traumatiques inexplicables, tout comme les survivants d'abus rituels sataniques. Les abductés rapportent qu'ils ont eu des barrières amnésiques hypnotiques délibérément implantées par les E.T., les survivants de cultes sataniques décrivent exactement la même programmation faite par leurs bourreaux. Les survivants d'abus rituels sataniques décrivent aussi des grossesses forcées, des expérimentations médicales en laboratoires et des avortements avant le terme de la grossesse. La différence est que les satanistes utiliseraient les foetus pour les cérémonies tandis que les E.T. les élèveraient." ("Satanic Ritual Abuse, Principle of Treatment" - Colin A. Ross, 1995, p.26)

Dans son livre intitulé "Mind-Control, World Control", Jim Keith écrit que les affaires d'abductions extra-terrestres serviraient à couvrir les expérimentations sur le contrôle mental effectuées par des humains en chair et en os.
Mk - Abus Rituels Et Contrôle Mental
★★★★★
de Alexandre Lebreton

Pour la première fois dans le monde francophone, un livre tente d'explorer les sujets complexes que sont les abus rituels traumatiques et le contrôle mental qui en découle. Il s'agit ici d'approfondir la lourde question de la pédocriminalité élitiste, aussi appelée le pédo-satanisme. Comment réagit le cerveau d'un enfant soumis à de telles horreurs ? Comment est-il possible de programmer mentalement un être humain ? ...

Extrait d'une interview de la survivante Kathleen Sullivan :

Pouvez-vous nous parler un peu des mémoires liées au phénomène OVNI ?

Je ne peux que partager avec vous ce que j'ai personnellement connu. Ce que je vais dire peut correspondre, ou non, avec ce que les autres survivants peuvent se rappeler.

Une des méthodes qui a été largement utilisée pour tromper mon esprit, même à l'âge adulte, était l'hypnose ericksonienne. Cela fonctionnait bien parce que j'étais presque toujours dans un état de transe, de toute façon. Il était très facile, pour une personne douée en hypnose, de me dire certains mots ou phrases afin de m'influencer et me faire croire par exemple qu'un hélicoptère en vol stationnaire était un OVNI et que ses occupants étaient des extra-terrestres d'Uranus. Cependant, en me souvenant de ces expériences, même si je croyais que l'hélicoptère était un OVNI, j'ai effectivement vu un copilote militaire.

J'ai vécu une expérience étrange lors de laquelle j'ai été emmenée dans une installation souterraine avec de grands tunnels. J'ai été présentée, par des adultes habillés en costumes blancs, à ce qu'on m'a dit être des enfants "aliens". Bien qu'à cette époque je croyais qu'ils étaient des extra-terrestres, plus tard un handler m'a dit qu'ils étaient le résultat de décennies d'expérimentations génétiques. Il m'a également expliqué que ces enfants sont élevés pour croire qu'ils sont d'origine extra-terrestre et reçoivent même l'enseignement d'une langue très différente. L'un de ces enfants ressemblait remarquablement à certaines représentations traditionnelles des "aliens" que j'ai pu voir dans des publications sur le sujet.

À une autre occasion, j'ai été escortée par l'individu que j'appelle "Lucian" dans une grande salle d'entrepôt qui avait été configurée pour ressembler à l'intérieur d'un OVNI. Nous y sommes entrés par un sas de la taille d'un douche composé d'une substance métallique argentée brillante et douce. Dans cet OVNI "en carton", un certain nombre d'adultes portaient des costumes clairement "aliens". Lucian s'est vanté, comme à son habitude, que d'autres personnes comme moi avaient été emmenées dans cette installation spécifique pour y recevoir une programmation de type abduction OVNI/alien. De par le fait que je n'avais pas été hypnotisée pour croire que cet endroit était l'intérieur d'un OVNI et que Lucian avait eu besoin de se vanter de son intelligence, je n'ai jamais oublié qu'il s'agissait là d'un décor mis en place.

Je crois aujourd'hui que ces types de faux souvenirs sont créés dans l'esprit des esclaves afin de les discréditer si jamais ils se souviennent des "extraterrestres" et qu'ils se mettent à en parler. Je pense également que ces faux souvenirs sont installés pour bloquer les souvenirs liés aux vrais bourreaux et aux expériences traumatiques réelles.

Témoignage de la survivante Cathy O'Brien :

Toujours à cette époque, Bennett Johnston me soumis à d'autres manipulations mentales qui impliquaient non pas de l'occultisme mais le thème des extra-terrestres. Ces gars qui manipulaient mon esprit et qui me programmaient pour du MK, de véritables criminels aux commandes de notre pays, prétendaient être des dieux, des démons, des extraterrestres... Cela dans le but que je me sente totalement impuissante, que j'intègre le fait qu'ils étaient toujours là derrière moi pour me nuire. Et cela fonctionnait très bien à cette époque là...
Bennett Johnston m'affirmait qu'il était un extra-terrestre. Il m'a raconté qu'il avait participé à "l'Expérience de Philadelphie" et que lorsque le navire avait disparu, il était revenu en vaisseau spatial... Cela rejoint le thème du "miroir air/eau" fréquemment utilisé par la NASA, c'est un renversement/inversion. Parce que, encore une fois, le subconscient n'a aucune capacité de raisonnement. Bennett Johnston m'a alors montré, sur le site de la General Dynamics, un engin furtif "top secret". C'était un truc triangulaire qui n'était dans aucun livre scolaire, dont personne ne parlait, qu'on ne voyait pas dans les journaux, mais qui était pourtant là, suspendu en l'air devant mes yeux...

C'était encore un de ces systèmes de l'armée classé top secret. Pour moi à cette époque, ça m'avait tout l'air d'un vaisseau spatial ! Je n'avais jamais rien vu de tel. De ce fait, tout ce que faisait Bennett Johnston était alors pour moi en lien avec les extra-terrestres. Il était donc facile de me faire accepter l'idée que tout ce qui se passait était en fait perpétré par des aliens. Je ne dis pas que les extraterrestres n'existent pas, cela serait stupide de ma part, mais ce que je veux dire, c'est que ce sont des gens qui prétendent réellement être des E.T.. Si il y a une réalité concernant une influence extra-planétaire, nous devons éclaircir la désinformation et la manipulation des esprits que pratique notre gouvernement.
Je sais de source sûre que leur plan est que nous nous sentions tous impuissants... car sous une soi- disant domination extraterrestre et que notre "Independence Day" se prépare... Alors méfiez-vous de cela ! Comprenez bien que ces criminels nous confisquent l'information et la technologie sous couverture de "Sécurité Nationale". Ils ont au moins 25 ans d'avance technologique sur nous tous ! Pouvez-vous imaginer ce qu'ils possèdent aujourd'hui ? Qu'est-il arrivé durant les 25 dernières années ? Le four à micro-ondes, l'informatique, mais eux continuent de leur côté les progrès et ils ont beaucoup d'avance. Donc lorsqu'ils disent "Ça vient des extra-terrestres !", en nous montrant une incroyable technologie, ne tombez pas dans ce piège de vous sentir totalement impuissant. La superstition commence là où s'arrête la connaissance, et nous avons été isolés de cette connaissance depuis longtemps. Les gens ont toujours eu diverses croyances et je suis sûre que chacun d'entre vous avez des systèmes de croyance différents. Quel que soit votre système de croyance, il est impératif que vous sachiez que ces criminels sont des humains, ils sont parmi nous pour nous nuire. Ils doivent être tenus pour responsables de leurs actes et de leurs crimes contre l'humanité.
Le contrôle de l’esprit est absolu : soumise au contrôle de l’esprit basé sur le trauma via le projet "Monarque" de "MK-Ultra", j’ai perdu la maîtrise de ma libre aptitude à penser – j’étais dans l’impossibilité de réfléchir et de raisonner, voire de comprendre consciemment les choses –, et je ne pouvais que faire exactement ce qu’on me poussait à faire. Ceux qui contrôlaient mon esprit et, en définitive, mes actions, prétendaient être des "extraterrestres", des "démons" et des "dieux". Mais j’ai pu me rendre compte, en dépit des affirmations et illusions émaillant leur stratégie de la terreur, que les auteurs de cette TRAHISON aux commandes du Nouvel Ordre Mondial, étaient/sont dépendants de limitations humaines et terrestres.

(...)
Les violentes tortures et programmations liées au contrôle de l’esprit que je subissais à la base aérienne de Tinker m’avaient préparée pour cette simple "mission" et bien d’autres encore. Bien que les meurtres en série occultes, et incontrôlables, de Cox eussent brisé mes multiples personnalités en d’innombrables fragments comme l’avait voulu Byrd, ce furent les conditionnements psychologiques de type "extraterrestre" effectués par Johnston qui m’enfermèrent dans une détresse absolue de robot. Mais si j’avais après tout été en mesure de raisonner, je me serais aperçu que l’idée de voyages interdimensionnels et d’"extraterrestres" n’était pour moi pas plus étrange que les nombreux actes meurtriers de Cox, ou que d’avoir découvert qu’un caïd de la pornographie comme Jerry Ford occupait le poste de Président.

(...)

L’exemple de Bush le plus impressionnant du "Tu es ce que tu lis" de son livre Volte-face était le moment où il lisait la page qui décrivait des extraterrestres pareils à des lézards en provenance d’un "lieu très loin d’ici, perdu dans les profondeurs de l’espace". M’affirmant qu’il était lui-même un extraterrestre, Bush activait manifestement un hologramme d’extraterrestre pareil à un lézard qui donnait l’illusion qu’il se transformait sous mes yeux tel un caméléon. Avec le recul, je comprends maintenant que Bush avait soigneusement veillé à ce que nos chaises soient positionnées de manière à ce que l’efficacité de l’hologramme soit maximale.

(...)
Tôt le matin suivant, dans les profonds sous-sols du labo’ de contrôle de l’esprit de la NASA au Godard Space Flight Center proche de D.C., Bill Bennett commença à me préparer pour le programme en question. La NASA utilise diverses "drogues de synthèse de la CIA" pour engendrer chimiquement des transformations neuronales et induire l’état d’esprit requis à un moment précis. "‘Train’-quility", la drogue de prédilection de la NASA de Huntsville, dans l’Alabama, créait une sensation de tranquille servilité et donnait l’impression de marcher sur un nuage. La drogue administrée était cette fois assez similaire à "Tranquility" et engendrait une servilité totale. Les coups que j’avais endurés la nuit précédente m’avaient de toute façon réduite à l’impuissance, et c’est à peine si je pus me traîner vers la froide table en métal du labo’ quand la drogue fit son effet.
Dans l’obscurité qui m’environnait, je pouvais entendre Bill Bennett dire : "Voilà mon frère Bob. Lui et moi travaillons comme un seul homme. Nous sommes étrangers {alien ds. le txt. (N.d.T.)} à cette dimension – deux êtres issus d’un autre plan."
Les effets de lumière high-tech qui tourbillonnaient autour de moi me convainquirent que je passais avec eux d’une dimension à une autre. Un faisceau laser fut projeté sur le mur noir qui me faisait face et parut exploser en une vue panoramique d’une soirée de cocktail à la Maison-Blanche – comme si j’étais passée d’une dimension à une autre pour me retrouver parmi eux. Ne reconnaissant personne, je demandai paniquée : "Qui sont ces gens ?"
"Ce ne sont pas des gens, et il ne s’agit pas d’un vaisseau spatial" indiqua Bennett. Alors qu’il parlait, la scène holographique se transforma imperceptiblement au point que les gens en question semblèrent devenir des extraterrestres à l’apparence de lézards. "Bienvenue au second niveau du sous-sol – ce niveau n’étan-g/(miroir) que le reflet de la première, une dimension extraterrestre. Nous venons d’un plan interdimensionnel qui couvre toutes les dimensions et les englobe."
"Des dimensions infinies, intervint Bob, des dimensions infinies déployées simultanément."
"Pas de limites" dit Bill.
Bob chanta alors doucement : "Let freedom ring".
"Il n’y a véritablement nulle part où t’échapper et nulle part où te cacher de nous. Nous sommes derrière l’œil dans le ciel et nous te regardons" continua Bill.
"Nous t’observons" dit Bob. Et il se mit à chanter une strophe de la chanson de rock bien connue "I’ll be Watching You" {du groupe "The Police" (N.d.T.)}.
"Je t’ai fait passer dans ma dimension, ce qui me sert à avoir une meilleure emprise sur ton esprit que la Terre ne l’autorise" était en train de dire Bill Bennett. "Étant un extraterrestre, je fais simplement tiennes mes pensées en les projetant dans ton esprit. Mes pensées sont tes pensées."
– "L'Amérique en pleine Transe-Formation" - Cathy O'Brien & Mark Phillips

Quelle est votre réaction ?

J´aime
J´aime J´adore Haha Wouah Triste Grrr
11
Awake
Administrateur
L’opinion publique est la clé. Avec l’opinion publique, rien ne peut faillir. Sans lui, rien ne peut réussir. Celui qui manipule les opinions est plus important que celui qui applique les lois. – Abraham Lincoln
Awake on FacebookAwake on GoogleAwake on Twitter

Commentaire

Il n'y a pas encore de commentaires sur ce post. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

d5fbc6e6439fb54858178da518dc0c61*******************************

Pin It on Pinterest

Partages
PARTAGER