Un regard sur la signification occulte de «Topanga» de Trippie Redd, une vidéo qui est en fait un rituel satanique conçu pour donner un air cool aux jeunes.

Trippie Redd fait partie d’une nouvelle génération d’artistes que certains appellent affectueusement «des rappeurs mumble». Ils sont jeunes, ils ont les cheveux colorés, le tatouage sur le visage et ils adorent parler de «pilules poppin». En outre, beaucoup de ces jeunes rappeurs sont profondément attachés au satanisme et aux rituels occultes. Dans les articles sur les clips de Lil Uzi Vert et Young Thug, j’ai expliqué comment le symbolisme satanique est devenu pervers dans la musique urbaine moderne.

Trippie Redd poursuit à la perfection cette tendance. Alors que les tatouages de cheveux et de visage loufoques criaient «Je suis un excentrique et un individualiste», le symbolisme qui entoure son acte suit le programme de l’élite jusqu’à un T. En effet, tout ce qui le concerne coïncide parfaitement avec le modèle de symboles sur lequel nous mettons en évidence depuis des années.

Trippie Redd 666

En 2017, Redd a publié une chanson intitulée TR666. En outre, il a souvent utilisé le terme TR666 sur les réseaux sociaux. En outre, il s’est tatoué la main avec du TR666.

Trippie Redd a tatoué TR666 dans sa main avec un grand oeil qui voit tout.

Bien sûr, de nombreux fans ont interprété TR666 comme signifiant «Trippie Redd 666», ce qui semble impliquer que Trippie Redd est un sataniste. Cependant, à l’instar d’autres artistes qui affichent un symbolisme satanique flagrant, Redd a nié d’être dans le satanisme. Dans un post Instagram (maintenant supprimé), Redd a expliqué que 666 ne concernait pas le diable:

[Ils] vous disent que “666” est la marque de la bête, expliquant qu’il s’agit d’une entité sombre avec des cheveux laineux, et de tout ce qui s’y trouve… des gens noirs ! Six protons, six neutrons, six électrons... m**de ! Fais tes recherches. N’essayez pas de frapper un homme noir qui a réussi et de dire que je suis satanique ou illuminé. Je suis à la traîne, vous savez ce que je dis ? Mais ce n’est pas un troll, c’est un black power m**de.

En bref, il essaie de dire que le 666 concerne en fait le «Black Power». Non ce n’est pas ça. Il y a une raison pour laquelle le slogan de ce site est « Les symboles gouvernent le monde, pas les mots ni les lois » : les mots peuvent être tordus pour signifier n’importe quoi, mais les symboles ne mentent pas. Voici quelques photos de Trippie. Le symbolisme qui l’entoure ne ment pas.

Le bras de Trippie Redd est tatoué de plusieurs croix inversées, principal symbole du satanisme.

Au-dessus des croix inversées se trouve un tatouage disant «les Démons au jeu».

Trippie lui-même ressemble à un démon sur sa photo de profil de réseau social.

Sa chemise dit : « Emmène-moi en enfer, dis-moi son paradis », avec une femme qui serre le diable dans ses bras.

La pochette du single UKA UKA.

La couverture de son album «Life is Trip» est essentiellement une compilation du symbolisme du contrôle mental Illuminati.

L’image obligatoire «un œil caché» qui confirme que Trippie Redd est soumis à l’élite occulte.

Si vous avez besoin de plus de confirmation de l’agenda satanique derrière Trippie, c’est le single de son premier album qui le fournit. Temps fort.

Topanga

La chanson de Trippie Redd, Topanga, reprend la chanson gospel de 2006 It Ain’t Over de Maurette Brown Clark. La chanson gospel originale a une forte impression de «louange au Seigneur», avec le refrain comme ceci :

Ce n’est pas fini jusqu’à ce que Dieu dit que c’est fini
Ce n’est pas fini jusqu’à ce que Dieu dise que c’est fait
Ce n’est pas fini jusqu’à ce que Dieu dise que c’est fini
Continuez à vous battre jusqu’à ce que votre victoire soit remportée

Dans la version de Trippie Redd, les mots «Ce n’est pas fini» sont échantillonnés alors qu’il chante ce qui suit :

Ne parlez pas à des inconnus
Depuis que je suis jeune, j’ai commencé à jouer
Je pourrais prendre cette petite chienne à Topanga
J’ai dit: « Arrête, petite garce, tu es en danger »

La chanson est essentiellement que Trippie apporte une « petite sal*pe » à sa ville natale et lui tirer dessus avec un gun.

Comme c’est souvent le cas dans l’industrie du divertissement, la vidéo musicale porte les choses à un autre niveau, satanique. Réalisé par le photographe de mode Kenneth Cappello, le clip est un rituel complet.

C’est une photo publiée sur le compte Instagram de Kenneth Capello : Un oeil caché + les cornes du diable: tout ce dont vous avez besoin pour comprendre le vrai sens de la vidéo.

Lorsque nous entendons le rythme infusé de l’évangile de la chanson, nous voyons Redd flanqué de deux crânes en cornes. Il porte une robe et tient deux serpents. Les choses sont sur le point de devenir très sataniques.

Dans le contexte spirituel de la vidéo, les serpents peuvent représenter Satan prenant la forme d’un serpent dans le Livre d’Éden.

Ensuite, la vidéo se transforme en un énorme rituel complet.

Cette scène résume toute la vidéo. Le pentagramme entouré de bougies indique que la magie cérémonielle a lieu.

Un cercle magique de sorcellerie typique utilisant un pentacle et des bougies.

Dans une autre scène, nous voyons le résultat des relations magiques de Redd.

Entouré de ses disciples, Redd commence à léviter.

Des références à la lévitation magique peuvent être trouvées à travers l’histoire et les cultures. Dans certains cas, il est associé au pouvoir divin et, dans d’autres, au résultat d’une activité démoniaque.

Une illustration de Saducismus Triumphatus, livre de 1681, décrivant un enfant en lévitation en raison de la sorcellerie.

In some religions, magical levitation (through sorcery) is interpreted as an affront to God.

La lévitation par magie était décrite dans des textes juifs pour être pratiquée par Balaam qui vivait à l'époque de Moïse. La magie consiste à ordonner directement aux esprits d'accomplir des tâches, ignorant ainsi Dieu. Au lieu de se soumettre à Dieu, l'orgueil personnel et l'ego de l'individu sont utilisés pour ordonner aux esprits d'accomplir des tâches telles que la lévitation.

Summers MontagueSorcellerie et Magie Noire

Ce concept est célèbre dans l’histoire de Simon Magus – le sorcier crédité pour être le fondateur du gnosticisme. Pour prouver qu’il était un dieu pour les gens du Forum, Simon Magus a commencé à léviter. Ensuite, l’apôtre Pierre a prié Dieu pour cesser de voler, puis s’arrêta en plein vol et tomba dans un endroit appelé «la Sacra Via» (qui signifie «chemin sacré» en latin), se cassant les jambes «en trois parties».

En bref, le fait de léviter par la magie représente symboliquement le but ultime de l’occultisme: atteindre la piété par ses propres moyens. Par conséquent, le fait que Trippie lévite dans la vidéo est lourd de signification symbolique.

Ensuite, les choses basculent à un autre niveau satanique.

Les filles prennent un acid.

Lorsque la drogue entre en jeu, les filles perdent fondamentalement leur esprit et leur âme.

Cette fille convulse violemment tout en tenant un serpent. C’est un mauvais voyage.

Cette fille n’a pas de pupilles et un serpent lui fait froid dans le dos. Cela représente clairement être possédé par le mal.

Vers la fin de la vidéo, un rituel chrétien est profané pour transformer la vidéo en pure Messe Noire Satanique.

Dans cette scène, Redd porte un voile blanc comme s’il était une épouse. Il porte également une couronne de bougies.

La couronne de bougies est une référence directe à la fête de la Sainte Lucie célébrée en Italie, en Scandinavie et dans certaines régions des États-Unis.

Une fille suédoise pendant la Sainte Lucie portant une couronne de bougies

Pourquoi Trippie Redd s’habillerait-il comme à la Sainte Lucie ? Parce que les messes noires consistent à profaner les traditions chrétiennes et à en dénaturer le sens.

Un regard plus profond sur l’histoire de la Sainte Lucie donne à cette vidéo un sens encore plus troublant.

Connue sous le nom de Sainte-Lucie de Syracuse, cette femme a été honorée au Moyen Âge et est restée une sainte bien connue au début de l'Angleterre moderne. Selon la légende, elle aurait apporté de la nourriture et de l'aide aux chrétiens cachés dans les catacombes en utilisant une couronne de bougies allumée et lui laisser les mains libres pour transporter le plus de nourriture possible.

En outre, elle a aidé ses camarades catholiques à se cacher dans les sombres catacombes souterraines menacées de persécution.

Sainte Lucie était également connue pour ses beaux yeux. On disait que ses yeux irradiaient son amour pour le Christ.

Cependant, sa mère, qui craignait pour l’avenir de Lucy, a arrangé un mariage avec un jeune homme d’une riche famille païenne. La mère de Lucy souffrait d’un trouble de la coagulation et son état de santé l'inquiétait profondément.

Une nuit, tout en rêvant, Lucy vit Sainte Agathe, martyre pendant cinquante-deux ans lors de la persécution Decian. Le saint a dit à Lucy que, grâce à sa foi en Dieu, sa mère serait guérie et que Lucy serait la gloire de Syracuse, comme elle était de Catane.

Une fois sa mère guérie, Lucy en a profité pour persuader sa mère de lui permettre de distribuer une grande partie de ses richesses aux pauvres.

Lorsque le gouverneur de Syracuse a appris que les bijoux avaient été donnés aux pauvres, il est devenu furieux. Le gouverneur l'a condamnée à la prostitution forcée, mais lorsque les gardes sont allés la chercher, ils ne pouvaient pas la déplacer même quand ils l'avaient attachée à des bœufs. Le gouverneur ordonna de la tuer. Après l'avoir torturée et eu les yeux déchirés, elle a été encerclée par des fagots de bois incendiés. Elle a prophétisé contre ses persécuteurs et a été exécutée en étant poignardée à mort. Son nom est mentionné dans la prière «Nobis quoque peccatoribus» du Canon de la messe.

La légende dit que sa vue a été restaurée avant sa mort. C'est la raison pour laquelle elle est devenue la sainte patronne des aveugles atteints de troubles de la vue.

Ancient PagesWhy We Celebrate Saint Lucy’s Day

Sainte Lucie de Domenico Beccafumi, 1521. Sainte Lucie est traditionnellement représentée comme tenant ses yeux sur une coupe ou une assiette dorée.

Étant donné que Sainte Lucie a eu les yeux bandés et est devenue la patronne de l’aveugle, cette scène de la vidéo de Trippie Redd prend un sens encore plus sinistre.

Les adeptes de Redd ont les yeux tirés. Ils sont aveugles de force.

La vidéo se termine par un dernier acte de profanation.

La couronne de bougies qui était sur la tête de Redd est jetée par terre. Pas de respect pour Sainte Lucie.

En Conclusion

Alors que Trippie Redd semble être un individu excentrique, son acte est à 100% conforme au programme de l’élite, qui comprend la normalisation du satanisme par le biais d’un symbolisme trompeur. Par des références obscures mais indéniables, les vidéos sont une véritable messe noire satanique, complétée par des invocations et la profanation de symboles et de rituels chrétiens.

Bien sûr, Trippie Redd n’était pas le cerveau derrière cette vidéo. Les visuels de Topanga ont été créés par un photographe de l’industrie de la mode, pleinement conscient du symbolisme occulte de l’élite. Trippie, comme beaucoup d’autres jeunes artistes à son poste, n’est qu’un pion dans le grand schéma des choses.

XXXtentacion, l’ancien associé de Trippie suivait le même chemin. En effet, X a critiqué le fait de vendre son âme à Baphomet et portait des chapeaux disant «Team Satan 666». Curieusement, X a été tué le 18/06/18, une date qui peut être traduite kabbalistiquement en 6/6 + 6 + 6/6 + 6 + 6. Coïncidence ? Peut-être.

Quoiqu’il en soit, alors que Trippie Redd s’enfonce plus profondément dans les mondes les plus sombres de l’industrie de la musique, je voudrais lui dédier une phrase de sa propre chanson :

« Arrête ça maintenant, tu es en danger »

Traduit par Ordo Ab Chao

vigilant citizen
  • 10
id quis sem, diam vulputate, id leo. Lorem sed

Partager avec un ami