The Neon Demon est un film sur l’industrie de la mode et son obsession pour la jeunesse et la beauté.
Cependant, à travers son histoire et le symbolisme, le film révèle l’esprit inquiétant du monde de la mode et de l’élite occulte derrière.
The Neon Demon est un film sur l’industrie de la mode et son obsession pour la jeunesse et la beauté.
Cependant, à travers son histoire et le symbolisme, le film révèle l’esprit inquiétant du monde de la mode et de l’élite occulte derrière.
Avertissement: Cet article traite des sujets d’une manière inquiétante.
Aussi: spoilers gigantesques à suivre !
Avertissement: Cet article traite des sujets d’une manière inquiétante.
Aussi: spoilers gigantesques à suivre !
acheter le film
acheter le film

The Neon Demon est douloureux à regarder. Non seulement le film est rempli de longues séquences hypnotiques qui mettent l’accent sur l’importance peu profonde du monde de la mode, mais il aborde délibérément certaines des pratiques humaines les plus bouleversantes possibles, y compris la pédophilie, la nécrophilie, le cannibalisme et les meurtres rituels. Toutes ces horreurs sont présentées dans une matière esthétiquement agréable et placé dans un contexte cool et à la mode dans une tentative apparente de les normaliser.

Comme la plupart des divertissements analysés sur Vigilant Citizen via ici, ce film laisse un sentiment de malaise, comme si l’âme même était violée par ce qui venait d’être témoin. Bien sûr, ce genre de résultat d’un « film d’horreur psychologique » est à prévoir, mais la partie la plus inquiétante de ce film n’est pas de la fiction :
Ce sont les vérités sombres du « monde réel » qui  apparaissent. En effet, quand on connaît le côté obscur de l’industrie du divertissement – et l’élite occulte qui la possède – le film devient un manifeste inquiétant, une célébration indulgent de personnes qui se délectent dans l’obscurité. En bref, il révèle ce que est vraiment l’industrie, comment elle fonctionne vraiment, et qui est vraiment derrière elle.

Grâce à l’histoire d’une jeune fille innocente qui se déplace à L.A. avec de grands rêves d’être un supermodel international, The Neon Demon révèle le vrai visage laid de l’industrie du divertissement.

The Neon Demon est douloureux à regarder. Non seulement le film est rempli de longues séquences hypnotiques qui mettent l’accent sur l’importance peu profonde du monde de la mode, mais il aborde délibérément certaines des pratiques humaines les plus bouleversantes possibles, y compris la pédophilie, la nécrophilie, le cannibalisme et les meurtres rituels. Toutes ces horreurs sont présentées dans une matière esthétiquement agréable et placé dans un contexte cool et à la mode dans une tentative apparente de les normaliser.

Comme la plupart des divertissements analysés sur Vigilant Citizen via ici, ce film laisse un sentiment de malaise, comme si l’âme même était violée par ce qui venait d’être témoin. Bien sûr, ce genre de résultat d’un « film d’horreur psychologique » est à prévoir, mais la partie la plus inquiétante de ce film n’est pas de la fiction :
Ce sont les vérités sombres du « monde réel » qui  apparaissent. En effet, quand on connaît le côté obscur de l’industrie du divertissement – et l’élite occulte qui la possède – le film devient un manifeste inquiétant, une célébration indulgent de personnes qui se délectent dans l’obscurité. En bref, il révèle ce que est vraiment l’industrie, comment elle fonctionne vraiment, et qui est vraiment derrière elle.

Grâce à l’histoire d’une jeune fille innocente qui se déplace à L.A. avec de grands rêves d’être un supermodel international, The Neon Demon révèle le vrai visage laid de l’industrie du divertissement.

CULTURE DE LA MORT

CULTURE DE LA MORT

Se soumettre à ce genre de film signifie être exposé à la mentalité tordue de ceux qui sont derrière. Et dès le début, The Neon Demon nous ouvre les yeux sur ce qu’est le monde de la mode :
Célébration d’une culture de la mort tout en s’attaquant à la jeunesse et à l’innocence.

Se soumettre à ce genre de film signifie être exposé à la mentalité tordue de ceux qui sont derrière. Et dès le début, The Neon Demon nous ouvre les yeux sur ce qu’est le monde de la mode :
Célébration d’une culture de la mort tout en s’attaquant à la jeunesse et à l’innocence.

Dans la première scène du film, Jesse pose dans une séance photo où elle apparaît morte avec la gorge tranchée.

Si vous avez lu des éditions passées de « Symbolic Pics of the Month« , vous êtes déjà au courant de cette tendance se produisant dans les shoots de la mode réelle. Voici un exemple d’une vrai séance photo où le modèle est fondamentalement un « cadavre à la mode ».

Si vous avez lu des éditions passées de « Symbolic Pics of the Month« , vous êtes déjà au courant de cette tendance se produisant dans les shoots de la mode réelle. Voici un exemple d’une vrai séance photo où le modèle est fondamentalement un « cadavre à la mode ».

“Pin Up”, W Magazine, 2008

PRÊCHER SUR LES JEUNES

PRÊCHER SUR LES JEUNES

Le modèle dans la séance photo sanglante est Jesse, un modèle de 16 ans qui est « nouvelle en ville ». Elle rencontre Ruby, une maquilleuse qui lui pose des questions très précises.

Le modèle dans la séance photo sanglante est Jesse, un modèle de 16 ans qui est « nouvelle en ville ». Elle rencontre Ruby, une maquilleuse qui lui pose des questions très précises.

Comme Jesse révèle qu’elle est une jeune et vulnérable modèle, Ruby envoie son regard intense comme si elle disait: « Je veux vous consommer » … littéralement.

Après avoir appris la situation vulnérable de Jesse, Ruby l’invite à une fête. C’est ainsi que les nouveaux arrivants s’introduisent dans la bulle sociale claustrophobe qu’est le monde de la mode.

Après avoir appris la situation vulnérable de Jesse, Ruby l’invite à une fête. C’est ainsi que les nouveaux arrivants s’introduisent dans la bulle sociale claustrophobe qu’est le monde de la mode.

Lors du spectacle, Jesse est présentée à deux autres modèles, Gigi et Sarah , qui l’interroge aussi.

Ruby mentionne que les couleurs de rouge à lèvres ont tendance à vendre plus quand ils sont nommés après la nourriture ou le sexe. Elle demande alors à Jesse :

– Es-tu nourriture ou es-tu sexe ?

Cette question étrange deviendra extrêmement pertinente plus tard dans le film. En effet, il y a deux façons dont son énergie vitale peut être « consommée ».

Les filles regardent alors un spectacle bizarre qui comporte un modèle attaché. Au point culminant du spectacle, elle est levée dans l’air et placée en position qui porte une signification symbolique importante.

Ruby mentionne que les couleurs de rouge à lèvres ont tendance à vendre plus quand ils sont nommés après la nourriture ou le sexe. Elle demande alors à Jesse :

– Es-tu nourriture ou es-tu sexe ?

Cette question étrange deviendra extrêmement pertinente plus tard dans le film. En effet, il y a deux façons dont son énergie vitale peut être « consommée ».

Les filles regardent alors un spectacle bizarre qui comporte un modèle attaché. Au point culminant du spectacle, elle est levée dans l’air et placée en position qui porte une signification symbolique importante.

Tandis que la musique est grondante et que les lumières clignotent, le modèle lié flotte en l’air.

La position du modèle rappelle fortement « l’Arc d’Hystérie » de Louise Bourgeois.

La position du modèle rappelle fortement « l’Arc d’Hystérie » de Louise Bourgeois.

Louise Bourgeois’ “The Arch of Hysteria”

Cette pièce particulière de l’art et sa position a été démontré comme être important pour l’élite occulte. Le tueur en série Jeffrey Dahmer a placé l’une de ses victimes sans tête dans cette position spécifique (vous pouvez voir l’image troublante en cliquant ici si vous en avez absolument besoin).

Dahmer était un cannibale. The Neon Demon traite également du cannibalisme. Et plus. Comme l’abus de mineurs.

Cette pièce particulière de l’art et sa position a été démontré comme être important pour l’élite occulte. Le tueur en série Jeffrey Dahmer a placé l’une de ses victimes sans tête dans cette position spécifique (vous pouvez voir l’image troublante en cliquant ici si vous en avez absolument besoin).

Dahmer était un cannibale. The Neon Demon traite également du cannibalisme. Et plus. Comme l’abus de mineurs.

Keanu Reeves joue le rôle d’un propriétaire de motel qui loue des chambres aux futurs modèles. C’est un glouton.

À un moment donné, le propriétaire du motel dit à l’ami de Jesse de vérifier une fille à son motel.

À un moment donné, le propriétaire du motel dit à l’ami de Jesse de vérifier une fille à son motel.

Jetez un coup d’œil dans la chambre 214 si vous avez une chance. Fuyez. Treize ans. Véritable lolita me*de. La chambre 214. Doit être vu.

Jetez un coup d’œil dans la chambre 214 si vous avez une chance. Fuyez. Treize ans. Véritable lolita me*de. La chambre 214. Doit être vu.

Plus tard dans le film, le propriétaire du motel se glisse dans la chambre de Jesse pour lui insérer un couteau dans la gorge. C’est une référence inquiétante à l’abus violent sur de jeunes modèles.

À travers ces différentes scènes, nous comprenons que Jesse est entré dans un monde désordonné qui cherche à la consommer.

À travers ces différentes scènes, nous comprenons que Jesse est entré dans un monde désordonné qui cherche à la consommer.

ENTRER DANS L'INDUSTRIE

ENTRER DANS L'INDUSTRIE

Jesse est bientôt recrutée par une agence de mode qui lui promet de travailler avec « tous les plus grands designers », ce qui la mènera au « succès international ». Quand Jesse admet qu’elle n’a que 16 ans et qu’elle n’a pas terminé ses études secondaires, on lui suggère de dire aux gens qu’elle a 19 ans.

Personne ne se soucie qu’elle soit mineure. En fait, sa jeunesse lui donne ce « quelque chose » que l’industrie se nourrit désespérément. La jeunesse n’est pas seulement utilisée pour vendre des copies de magazines, elle est exploitée à un niveau plus profond. Les civilisations primitives avaient l’habitude de sacrifier les jeunes vierges aux dieux parce qu’elles étaient censées avoir plus de « puissance magique ». Ce concept est encore en vie aujourd’hui. Les gens avec une grande richesse, le pouvoir et l’influence croient en ces concepts occultes alors que la plupart pensent que c’est dépassé. The Neon Demonaborde ces choses dans un contenu à peine voilé.

Quand Jesse va à sa première séance photo avec un « grand » photographe, les choses deviennent bizarres.

Jesse est bientôt recrutée par une agence de mode qui lui promet de travailler avec « tous les plus grands designers », ce qui la mènera au « succès international ». Quand Jesse admet qu’elle n’a que 16 ans et qu’elle n’a pas terminé ses études secondaires, on lui suggère de dire aux gens qu’elle a 19 ans.

Personne ne se soucie qu’elle soit mineure. En fait, sa jeunesse lui donne ce « quelque chose » que l’industrie se nourrit désespérément. La jeunesse n’est pas seulement utilisée pour vendre des copies de magazines, elle est exploitée à un niveau plus profond. Les civilisations primitives avaient l’habitude de sacrifier les jeunes vierges aux dieux parce qu’elles étaient censées avoir plus de « puissance magique ». Ce concept est encore en vie aujourd’hui. Les gens avec une grande richesse, le pouvoir et l’influence croient en ces concepts occultes alors que la plupart pensent que c’est dépassé. The Neon Demonaborde ces choses dans un contenu à peine voilé.

Quand Jesse va à sa première séance photo avec un « grand » photographe, les choses deviennent bizarres.

Lors de la séance, Jesse a une chose brillante collé à son visage. Sa forme rappelle la tête de Baphomet, avec des cornes et la torche de l’illumination. Bien que cela pourrait être une coïncidence, le contexte occulte du film dit bien le contraire.

Quand le photographe voit Jesse avec ses autocollants dorés, il semble pris avec elle. Il demande à tout le monde de quitter la pièce. Puis il ordonne alors à Jesse d’enlever tous ses vêtements. Elle a encore 16 ans !

Quand le photographe voit Jesse avec ses autocollants dorés, il semble pris avec elle. Il demande à tout le monde de quitter la pièce. Puis il ordonne alors à Jesse d’enlever tous ses vêtements. Elle a encore 16 ans !

Puis, dans une scène étrange, Le photographe frotte Jesse passionnément avec des trucs d’or, étrangement concentré sur sa gorge.

TRANSFORMATION

TRANSFORMATION

Le facteur de Jesse l’amène à l’étoile pour un défilé de mode. Ce show commence normalement mais se transforme bientôt en un long, hypnotique, rituel occulte qui semble transformer profondément Jesse.

Alors que Jesse se promène sur la piste, une scène alternative se déroule simultanément dans une dimension « supérieure ». Le défilé de mode est l’initiation de Jesse pour l’industrie, où elle découvre son nouveau personnage alter.

Le facteur de Jesse l’amène à l’étoile pour un défilé de mode. Ce show commence normalement mais se transforme bientôt en un long, hypnotique, rituel occulte qui semble transformer profondément Jesse.

Alors que Jesse se promène sur la piste, une scène alternative se déroule simultanément dans une dimension « supérieure ». Le défilé de mode est l’initiation de Jesse pour l’industrie, où elle découvre son nouveau personnage alter.

Jesse se trouve sous une pyramide illuminée – symbole de l’élite occulte.

Nous voyons la naissance d’une nouvelle Jesse qui ne peut s’empêcher de s’embrasser.

Après le show, un nouvelle, sexy, non-innocente Jesse est né

Après le show, un nouvelle, sexy, non-innocente Jesse est né

Une nouvelle Jesse est « révélé ». Elle n’est plus une bonne à deux chaussures. Elle veut faire partie du monde glamour et superficiel de la mode.

SOUS L’ŒIL QUI-VOIT-TOUT

SOUS L’ŒIL QUI-VOIT-TOUT

Comme Jesse avance dans le monde de la mode, nous sommes subtilement introduit dans le monde occulte sombre qui la gouverne. Nous sommes également fortement introduits au symbole qui le représente :
L’omniprésent « Œil qui-voit-tout » (bien sûr).
Dans le film, l’œil qui-voit-tout, alias l’œil dans le ciel, est associé à la lune.

Comme Jesse avance dans le monde de la mode, nous sommes subtilement introduit dans le monde occulte sombre qui la gouverne. Nous sommes également fortement introduits au symbole qui le représente :
L’omniprésent « Œil qui-voit-tout » (bien sûr).
Dans le film, l’œil qui-voit-tout, alias l’œil dans le ciel, est associé à la lune.

Sous une pleine lune, Jesse parle de la façon dont elle n’a aucun talent discernable, sauf pour être jolie … et sur la façon dont elle avait l’habitude de parler à la lune.

Quand j'étais enfant, je sortais furtivement par le toit la nuit. Je pensais que la lune ressemblait à un grand œil rond. Et je regardais vers le haut et disais: Me voyez-vous ?

Quand j'étais enfant, je sortais furtivement par le toit la nuit. Je pensais que la lune ressemblait à un grand œil rond. Et je regardais vers le haut et disais: Me voyez-vous ?

Jesse voulait être remarqué par l’industrie du divertissement. Elle voulait que le « grand œil rond » la voit. Eh bien, il l’a vue. Elle a été initiée dans l’industrie.

Quand les choses deviennent dangereuses à son motel, Jesse est invité à rester à la maison de Ruby … et les choses deviennent encore plus étrange.

Jesse voulait être remarqué par l’industrie du divertissement. Elle voulait que le « grand œil rond » la voit. Eh bien, il l’a vue. Elle a été initiée dans l’industrie.

Quand les choses deviennent dangereuses à son motel, Jesse est invité à rester à la maison de Ruby … et les choses deviennent encore plus étrange.

Au début, Ruby se jette sur Jesse, qui admet être vierge.

Quand Jesse la repousse, Ruby devient folle. Si Jesse n’est pas sexe, elle sera la nourriture (vous rappelez-vous de la citation ci-dessus ?). Mais d’abord, Ruby doit faire quelque chose de vraiment rapide.

Dans la scène suivante, nous voyons Ruby à son deuxième emploi dans une maison mortuaire où elle maquille des cadavres. Quand elle reçoit le corps d’une jeune femme, Ruby devient très excité.

Quand Jesse la repousse, Ruby devient folle. Si Jesse n’est pas sexe, elle sera la nourriture (vous rappelez-vous de la citation ci-dessus ?). Mais d’abord, Ruby doit faire quelque chose de vraiment rapide.

Dans la scène suivante, nous voyons Ruby à son deuxième emploi dans une maison mortuaire où elle maquille des cadavres. Quand elle reçoit le corps d’une jeune femme, Ruby devient très excité.

Ruby embrasse et caresse un cadavre. Oui. Le film va jusqu’à là. Pendant une longue période.

Pendant que cette scène inquiétante se produit, une autre scène lui est juxtaposée.

Pendant que cette scène inquiétante se produit, une autre scène lui est juxtaposée.

Alors que Ruby se livre à une nécrophilie totale, Jesse se caresse sensuellement.

Ce passage ennuyeux est traîné sur pendant une longue période. Alors que Ruby est excité et que les bruits de gémissement s’intensifient, nous nous rendons compte que les cinéastes s’efforcent réellement de susciter cette scène auprès des téléspectateurs. Ils aiment être vraiment dans ce genre de choses et ils veulent que nous soyons dedans aussi bien.

Après cette scène inutile, Jesse s’habille sans raison apparente. Elle devient l’agneau sacrificiel.

Ce passage ennuyeux est traîné sur pendant une longue période. Alors que Ruby est excité et que les bruits de gémissement s’intensifient, nous nous rendons compte que les cinéastes s’efforcent réellement de susciter cette scène auprès des téléspectateurs. Ils aiment être vraiment dans ce genre de choses et ils veulent que nous soyons dedans aussi bien.

Après cette scène inutile, Jesse s’habille sans raison apparente. Elle devient l’agneau sacrificiel.

Jesse enfile une robe blanche en se regardant comme si elle était une jeune fille sur le point d’être sacrifiée aux dieux.

Quand Jesse sort, Ruby et ses deux amies modèles vont vers elle et la tuent.

Quand Jesse sort, Ruby et ses deux amies modèles vont vers elle et la tuent.

Sacrifice de sang. Les cinéastes ont rendu cette scène de mort à la mode au tant que possible.

Ruby et ses amis ne tuent pas simplement Jesse … ils la consomment. Au sens propre.

Ruby et ses amis ne tuent pas simplement Jesse … ils la consomment. Au sens propre.

Ruby se baigne littéralement dans le sang de Jesse. Les deux autres modèles sont également trempés dans le sang dans la douche.

Après cette scène nauséabonde, nous voyons Ruby participer à un rituel étrange sous une pleine lune – Le « grand œil rond ». Elle fait la démonstration de sa servitude envers l’Oeil qui-voit-tout.

Après cette scène nauséabonde, nous voyons Ruby participer à un rituel étrange sous une pleine lune – Le « grand œil rond ». Elle fait la démonstration de sa servitude envers l’Oeil qui-voit-tout.

Ruby se couche sur le sol en se lamentant au clair de lune.

Comme pour souligner la culture de la mort, Ruby est alors vu coucher où Jesse a été enterré.

Pendant ce temps, les deux autres modèles qui ont consommé Jesse sont présentés dans une séance photo haut de gamme. Apparemment, manger Jesse leur a donné ce facteur qui les rend souhaitables à nouveau par l’industrie. Cependant, pendant la séance photo, l’un des modèles se sent malade.

Pendant ce temps, les deux autres modèles qui ont consommé Jesse sont présentés dans une séance photo haut de gamme. Apparemment, manger Jesse leur a donné ce facteur qui les rend souhaitables à nouveau par l’industrie. Cependant, pendant la séance photo, l’un des modèles se sent malade.

Le modèle ne peut pas poser avec Jesse l’intérieur d’elle. Elle se poignarde l’estomac et lève le … globe oculaire de Jesse.

L’autre modèle reprend le globe oculaire non digéré.

Que fait-elle avec le globe oculaire ? Deviner.

Que fait-elle avec le globe oculaire ? Deviner.

Elle le mange ! Elle mange le tout !

Puis, avec un regard complètement vacant sur son visage, le modèle remonte à la séance de mode.** Réplique pop par la chanteuse pop Sia. **

Alors, qu’est-ce qui s’est passé ? Quelle est la morale de l’histoire ?

Eh bien, « moral » n’est pas vraiment un mot qui s’applique ici. « Moral » signifie « préoccupé par les principes du bon et du mauvais comportement et la bonté ou la malignité du caractère humain ». Il n’y a pas de « morale » ici, juste un exposé de ce qu’est le monde de la mode.

The Neon Demon décrit comment l’industrie se nourrit de jeunes filles (de préférence très jeunes), les piégeant dans un monde qu’elles ne peuvent y échapper. Il décrit comment les gens au plus profond de l’industrie sont impliqués dans des pratiques malades par des rituels sombres.

Jesse, une fille simple d’une petite ville, était pleine de la beauté naturelle et de vitalité que les vampires sans âme d’Hollywood aspirent si désespérément. Après des années à l’intérieur du cloaque qui est l’industrie de la mode, toute l’humanité a été aspiré à partir d’eux, laissant leur envie de sang jeune.

Les âmes innocentes qui n’ont pas encore été entachées par l’industrie sont attirées vers le « cercle intérieur » pour ensuite être exploitées. Lorsqu’elles ne peuvent plus être utilisées, elles sont éliminées. Ceux qui le font réellement dans l’industrie sont ceux qui profitent de l’exploitation – ceux qui « absorbent » la force vitale des autres. Ceux qui le font sont ceux qui ont complètement vendu leur âme et sont prêts à avaler le globe oculaire de l’élite occulte pour continuer.

The Neon Demon célèbre tout cela. Au sens propre.

Puis, avec un regard complètement vacant sur son visage, le modèle remonte à la séance de mode.** Réplique pop par la chanteuse pop Sia. **

Alors, qu’est-ce qui s’est passé ? Quelle est la morale de l’histoire ?

Eh bien, « moral » n’est pas vraiment un mot qui s’applique ici. « Moral » signifie « préoccupé par les principes du bon et du mauvais comportement et la bonté ou la malignité du caractère humain ». Il n’y a pas de « morale » ici, juste un exposé de ce qu’est le monde de la mode.

The Neon Demon décrit comment l’industrie se nourrit de jeunes filles (de préférence très jeunes), les piégeant dans un monde qu’elles ne peuvent y échapper. Il décrit comment les gens au plus profond de l’industrie sont impliqués dans des pratiques malades par des rituels sombres.

Jesse, une fille simple d’une petite ville, était pleine de la beauté naturelle et de vitalité que les vampires sans âme d’Hollywood aspirent si désespérément. Après des années à l’intérieur du cloaque qui est l’industrie de la mode, toute l’humanité a été aspiré à partir d’eux, laissant leur envie de sang jeune.

Les âmes innocentes qui n’ont pas encore été entachées par l’industrie sont attirées vers le « cercle intérieur » pour ensuite être exploitées. Lorsqu’elles ne peuvent plus être utilisées, elles sont éliminées. Ceux qui le font réellement dans l’industrie sont ceux qui profitent de l’exploitation – ceux qui « absorbent » la force vitale des autres. Ceux qui le font sont ceux qui ont complètement vendu leur âme et sont prêts à avaler le globe oculaire de l’élite occulte pour continuer.

The Neon Demon célèbre tout cela. Au sens propre.

La première de The Neon Demon a présenté les stars mangeant des globes oculaires. Derrière eux se trouve une pyramide avec un globe oculaire manquant au sommet.

EN CONCLUSION

EN CONCLUSION

Après avoir regardé The Neon Demon, il n’est pas surprenant d’apprendre qu’il a échoué au box-office. C’est une pièce promotionnelle indulgente, par l’industrie et pour l’industrie.

Et non, le film ne vise pas à « exposer » ou « révéler » quoi que ce soit. Il tente effectivement de faire cela tout cool, branché et à la mode. Ce qui rend ce film plus inquiétant, c’est le fait qu’il existe une vérité réelle derrière la fiction. Les gens aux niveaux les plus élevés de ces industries sont en effet imprégnés d’abus, d’exploitation et de toutes sortes d’autres pratiques nauséabondes. Ils sont tellement protégés par le système qu’ils peuvent faire des films sur cette merde et personne n’interrompt leur plaisir.

Pourquoi sont-ils dans tout cela ? Eh bien, une fois que vous avalez le globe oculaire de l’élite occulte, vous êtes soit infecté pour la vie … ou vous mourez.

Après avoir regardé The Neon Demon, il n’est pas surprenant d’apprendre qu’il a échoué au box-office. C’est une pièce promotionnelle indulgente, par l’industrie et pour l’industrie.

Et non, le film ne vise pas à « exposer » ou « révéler » quoi que ce soit. Il tente effectivement de faire cela tout cool, branché et à la mode. Ce qui rend ce film plus inquiétant, c’est le fait qu’il existe une vérité réelle derrière la fiction. Les gens aux niveaux les plus élevés de ces industries sont en effet imprégnés d’abus, d’exploitation et de toutes sortes d’autres pratiques nauséabondes. Ils sont tellement protégés par le système qu’ils peuvent faire des films sur cette merde et personne n’interrompt leur plaisir.

Pourquoi sont-ils dans tout cela ? Eh bien, une fois que vous avalez le globe oculaire de l’élite occulte, vous êtes soit infecté pour la vie … ou vous mourez.

© Traduit par Ordo-Ab-Chao.fr

vigilantcitizen

© Traduit par Ordo-Ab-Chao.fr

vigilantcitizen
  • 8
felis et, eleifend risus. ut felis venenatis,

Partager avec un ami