Pédocriminalité: Revue de presse du mois d’août 2014

Voici la revue de presse de la pédocriminalité du mois d’août. Malgré les vacances, quelques pédophiles ont fait scandale un peu partout dans le monde. En France, on revient encore sur l’affaire Outreau, pendant qu’en Angleterre, on s’enfonce dans l’obstruction de l’enquête sur le réseau pédophile VIP. Mais tout de même, le chanteur Cliff Richards est désormais dans la ligne de mire, lui qui était l’ami de la journiste assassinée Jill Dando, et qui trainait à Elm Guest House. Sinon, la liste des dérives des services sociaux continue à s’allonger, et on ressort aussi une vieille interview édifiante de Françoise Dolto, qui passait pour « la » référence en matière d’éducation.

1er août

  • Angleterre : Le New York Times ironise sur le gouvernement anglais, empêtré dans ses scandales de réseaux pédophiles VIP, et qui justifie une loi liberticide destinée à intercepter tous les téléphones du pays en disant que ça aidera à attraper les pédophiles.
  • Angleterre : Tiens donc, une école d’élite auraitlaissé un tas de pédophiles agir sans problème dans ses murs, sur les gamins du gratin? Cela expliquerait-il l’importance incroyable des pédophiles dans l’establishment anglais? On n’ose imaginer que cette école soit en fait un centre de dressage, y compris dans ce domaine. Le prof pédophile (au cursus impressionnant) William Vahey y est passé, notamment. Il est aussi passé sur une soixantaine de gamins, d’après les investigations récentes, cela après les avoir drogués avec des somnifères (il les prenait en photo et les flics les ont trouvées). Les autorités de l’école ont été prévenues dès l’année où il est arrivé, mais n’ont rien fait.
  • International : Un pilote de ligne pédophile, une grande compagnie, des dons à des assos… « Un pilote du transporteur aérien britannique British Airways est soupçonné d’avoir agressé sexuellement plus d’une quinzaine de jeunes Africaines lors d’escales sur ce continent. Le pilote de 54 ans, Simon Wood, s’est suicidé l’an dernier en se lançant devant un train. Il y a pour l’instant au moins 16 victimes. Wood fréquentait fréquemment des écoles et des orphelinats, à qui il remettait des dons au nom de British Airways« . Pour moi cette affaire est très louche. On sait bien que des enfants sont transportés de l’Afrique vers l’Europe, pour divers trafics. Il est évident que des compagnies aériennes y participent.
  • Irlande-Angleterre : Un juge pédophile qui bloque une enquête sur un réseau pédophile et colle un meurtre sur le dos d’un ancien militaire qui balance le réseau.
  • France : Outreau: en 2011, Ségolène Royal disait qu’une partie des acquittés d’Outreau sont bien coupables: « On vient de découvrir dans l’affaire d’Outreau », dit Ségolène Royal à France-Soir, « qu’une partie au moins des parents dont on a dit qu’ils avaient été injustement accusés se sont bien prêtés à des actes sexuels avec des enfants : on a retrouvé des cassettes chez un des couples ! ».  » « La condamnation de la pédophilie a régressé depuis l’affaire d’Outreau » : telle est l’opinion -alarmiste- de Ségolène Royal. Elle l’a exprimée avec force dans l’interview qu’elle a accordée mercredi matin à France-Soir. « 
  • Angleterre : Les droits des pédophiles passent avant la protection de leurs victimes. Un juge a refusé d’interdire à quatre pédophiles condamnés pour pédopornographie de revoir leurs enfants sans sécurité. Cela, au nom de leur « droit à une vie de famille »! En effet, les pédophiles avaient argumenter que leur interdire de voir leurs enfants et victimes potentielles aurait entravé leur « droit à une vie de famille »… Résultat: ils ont gagné des droits de visite sans médiatisation.
  • France : Avec la «  » »justice » » » de l’Etat français, c’est toujours aux victimes d’apporter les preuves qu’elles ont été violées. Sinon, eh bien on classe sans suite, ou l’affaire se résume à la parole d’un adulte contre celle d’un enfant. « Un père de famille originaire de Florensac (Hérault) a été mis en examen pour agression sexuelle par ascendant sur mineur de 15 ans, selon une information du Midi Libre. Sa plus jeune fille l’avait filmé à l’aide de la webcam de son ordinateur : un élément de preuve déterminant pour les enquêteurs. Une porte-parole du parquet a indiqué que le père reconnaissait les faits en les minimisant, expliquant qu’il n’avait pris aucun plaisir à agresser sa propre fille mais le faisait «juste pour s’amuser». Des faits de violence sont mentionnés dans le casier judiciaire du père, mais pas d’agression sexuelle. »
  • France : Encore une affaire où les enfants victimes sont maltraités par la protection de l’enfance. Trois enfants sont placés dans un foyer illégal (qui n’a pas les autorisations adéquates) à Sucy en Brie, dans lequel, par exemple, des gens armés rentrent la nuit, d’après les enfants. Les anomalies juridiques se succèdent dans cette affaire, où diverses maltraitances sont avérées. Pourtant, les enfants n’ont toujours pas le droit de retourner chez leur mère.

3 août

  • Ecosse : Le propriétaire d’une île en Ecosse était charitable : il y organisait des activités pour les enfants. Il y dirigeait un petit centre pour enfants. Et devinez quoi? Il vient d’être embêté pour des histoires de pédophilie.
  • France : Deux gamines qui se prostituent à Lille,depuis leurs 12 et leurs 13 ans. La mère est désemparée. Les clients n’ont manifestement pas beaucoup de problèmes et continuent à venir voir ces gamines, qui se prostituent depuis 3 ans. « Pour cette femme digne, seuls l’association Le Nid et le collège de ses filles l’ont aidée : « Le principal nous alerte, l’infirmière leur parle. Le travail de la brigade de répression du proxénétisme n’a pas abouti, les services sociaux ne font que prendre des notes… J’ai même écrit au juge des enfants, avec toutes les fautes que je fais. « 
  • International : L’institut Kinsey, financé grâce à la fondation Rockefeller, et qui pousse à la sexualisation des enfants, est accrédité au conseil économique et social de l’ONU. Il pourra ainsi donner son avis en matière d’éducation, de santé etc. Heureusement, certains dénoncent le lobbying dépravé de cet institut.

5 août

  • Angleterre : Jimmy Saville, copain de meurtriers satanistes. Jimmy Savile serait relié à un couple de tueurs en série, Mira Hindley et Ian Brady, les « tueurs de la Lande » qui ont tué 5 mineurs (au moins) dans les années 60. A l’époque, Savile avait défendu Brady, disant que trainer avec des mineurs n’a rien de grave. Certaines personnalités ont aussi défendu Hindley pendant des années. Nombreux sont ceux qui disent que les meurtres de Hindley et Brady étaient sataniques. Hindley serait morte de cause naturelle en 2002 à 60 ans, mais certains n’y croient pas. Peu après sa mort, une infirmière l’a vue en ville et l’a dit aux flics, qui l’ont menacée si elle ne se taisait pas. Depuis, la presse inonde le public d’articles sur la mort d’Hindley. Apparemment, elle a été libérée avec une nouvelle identité après de la chirurgie plastique.
  • Angleterre : Les couvertures des réseaux pédophiles de l’Etablishment anglais  brûlent petit à petit. Il y a un an, un flic, Peter Spindler, a dit à la presse que la police était sur le point d’arrêter un ex ministre conservateur dans le cadre d’une enquête sur un réseau pédophile. Pas de chance: Spindler a été viré juste après. Depuis, aucun ancien ministre n’a été arrêté, pas même un seul politicien, puisque les seuls qui sont mentionnés dans les médias sont ceux qui sont morts. En 1992, le fondateur du Paedophile Information Exchange (lobby pédophile), Peter Righton, a été condamné pour importation de pédopornographie. C’était surtout lui qui dirigeait le service public de protection de l’enfance et passait pour une référence en la matière. On ne sera pas surpris qu’il niait l’existence des abus rituel. Eh bien un de ceux qui a permis de faire tomber Righton explique que dans le dossier, il y avait toutes les preuves pour démonter un réseau pédophile très puissant, connecté directement au parlement. Ca tombe bien: on parle aujourd’hui du réseau pédophile de Westminster. On apprend aussi que Cyril Smith, député et ami de Savile, qu’on retrouve dans les orphelinats du Pays de Galles, à Elm Guest House et ailleurs, était franc maçon (Liberty Lodge 5573 à Rochdale). Ceci explique peut-être en partie pourquoi il n’a jamais été poursuivi malgré plus de 40 plaintes pour pédophilie à son encontre. La New Welcome Lodge, No. 5139 est aussi intéressante: c’est celle qui est ouverte à tous les parlementaires. Elle est justement basée à Westminster (le Parlement).
  • Australie : Un australien qui dirigeait une agence de voyage au Cambodge vient d’être arrêté pour avoir cherché des rapports sexuels avec des adolescentes. Dans son ordi, il y avait des images pédophiles, si bien que le nombre de victimes pourrait être supérieur.
  • Australie : GPA, marchandisation de l’enfant sans garantie de sécurité ? Un couple a payé une mère porteuse thaïlandaise pour avoir un enfant. Mais, il y en a eu deux, dont un est trisomique, alors le couple australien a refusé le 2e enfant et n’a pris que la petite fille. La mère est indignée, et là on apprend que l’homme du couple est pédophile et a déjà été condamné pour avoir agressé sexuellement trois fillettes. Il a pris deux ans pour l’agression de deux gamines de moins de 10 ans. En 97, il a pris 18 mois pour d’autres faits. Accessoirement, les mères porteuses sont interdites en Thaïlande.
  • France : Récidive…encore…et encore ! Il ne faisait que télécharger des images de viols d’enfants, et, déjà condamné, se fait encore avoir avec plus de 5.000 images crades. Il faudrait arrêter de coller du sursis à ces pervers. « L’antenne bayonnaise de police judiciaire interpelle l’homme âgé de 52 ans, célibataire, et saisit à son domicile son matériel informatique. L’homme a déjà été condamné en 2007 pour des faits similaires. 5 309 fichiers à caractère pédo-pornographiques sont retrouvés. Le Saint-Paulois jure qu’il ne les a pas visionnés depuis longtemps. Toutefois l’enquête des techniciens en informatique démontre le contraire. »
  • France : Rappel : Dolto, interviewée par la revue Choisir, en novembre 1979.  » -Choisir : Mais enfin il y a bien des cas de viol ? -Dolto : Il n’y a pas de viol du tout. Elles sont consentantes. -Choisir : Quand une fille vient vous voir et qu’elle vous raconte que, dans son enfance, son père a coïté avec elle et qu’elle a ressenti cela comme un viol, que lui répondez-vous ? -Dolto : Elle ne l’a pas ressenti comme un viol. Elle a simplement compris que son père l’aimait et qu’il se consolait avec elle, parce que sa femme ne voulait pas faire l’amour avec lui. [Plus loin…] -Choisir : D’après vous, il n’y a pas de père vicieux et pervers ? -Dolto :Il suffit que la fille refuse de coucher avec lui, en disant que cela ne se fait pas, pour qu’il la laisse tranquille. -Choisir : Il peut insister ? -Dolto : Pas du tout, parce qu’il sait que l’enfant sait que c’est défendu. Et puis le père incestueux a tout de même peur que sa fille en parle. En général la fille ne dit rien, enfin pas tout de suite. »
  • France : On connait les dérives de la « protection de l’enfance », de la mort de Marina jusqu’aux enfants violés confiés au violeur pendant que des rapports assassins sont faits par des personnels des sévices sociaux pas toujours habilités à faire ces rapports. On connait le business du placement des enfants. Apparemment, la profession éprouve un malaise à fliquer toutes les familles, pas toujours dans leur intérêt. « L’ingérence dans la vie familiale et la dimension de contrôle social sont au cœur de l’action publique de protection de l’enfance, administrative et naturellement judiciaire« .

7 août

  • Angleterre : Un copain de Saville, Chris Denning,ancien de la BBC et pédo multirécidiviste, vient de plaider coupable pour 29 charges d’abus sexuels sur mineurs. Il trainait au Walton Hope, une boite où des pervers comme Savile allaient chercher des ados. « Membre dans les années 1970 d’un collectif de prédateurs sexuels gravitant autour d’une boîte de jeunes, le Walton Hop, Chris Denning avait été épinglé pour la première fois en 1974. Multirécidiviste, celui qui dit avoir été prostitué de ses 13 à ses 18 ans avait par la suite été condamné à maintes reprises : 18 mois de prison en 1985 (comportement indécent avec un enfant), trois ans en 1988 (attentat à la pudeur sur un garçon de 13 ans et possession de photographies indécentes), 10 semaines en 1996, plusieurs années à Prague pour des abus sexuels sur sept mineurs de moins de 15 ans, quatre ans en Grande-Bretagne en février 2006 pour des agressions sur mineurs de moins de 16 ans dans les années 1970 et 1980, extradé et emprisonné pour 5 ans à Bratislava en 2008 pour des faits de pédopornographie remontant à 2002-2003.. »
  • Suisse : Stop masculinisme. Cet article montre bien la mentalité suisse, ce pays hautement patriarcal: pleurer sur les agresseurs de femmes et d’enfants et minimiser leurs crimes. La photo de l’article montre un homme derrière les barreaux, avec le texte « le quadra dit souffrir derrière les barreaux« . Cette photo et ce texte révèlent une intention très nette de créer de l’empathie pour l’agresseur. Dans l’article, pour qualifier le premier viol de la fillette par son père, le journaliste écrit « le premier accoc » (révoltant pour un viol). Puis le journaliste utilise l’expression « a commis l’irréparable » au lieu de « a commis ce crime ». L’article finit par « Aujourd’hui, il dit souffrir de sa détention et a même tenté de se suicider. La séparation avec son fils depuis son arrestation, il y a près de 500 jours, lui est insupportable «  La photo et la fin de l’article sont des éléments qui impactent fortement. Les journalistes le savent parfaitement. Donc cet article est de façon perverse destiné à créer l’empathie pour l’agresseur chez les lecteur-trice-s.

8 août

  • France : La ‘’ ‘’ justice’’ ‘’ française… L’’appel d’une grand mère dont la fille se fait harceler par son ex mari magistrat, pédophile et père de ses enfants. Une belle liste d’abus de pouvoirs par ce magistrat impuni, qui utilise tous les moyens y compris illégaux pour parvenir à ses fins et éliminer la mère des enfants du paysage. L’enquête est à charge contre la mère, afin de démontrer qu’elle manipule ses enfants et qu’il ne s’est rien passé. Bien-sûr, ce magistrat est protégé par sa hiérarchie.

 

  • Suisse : ‘’Le psychologue Philip Jaffé est le chantre suisse du Syndrome d’Aliénation Parentale (SAP/AP). Il est donc « le Paul Bensoussan suisse ». Voici un article de 2006 du sociologue Léo Thiers-Vidal dans lequel il parle de Philip Jaffé’’ et autres infos pour mieux cerner le personnage.

10 août

  • Monde : Les Coins à pédophiles dans le monde: une carte du tourisme pédophile.
  • France : Un site web créé par un homme accusé de pédophilie par son beau fils. Ce type tape sur la mère de son fils et veut faire du lobbying pro pères (et pro pédophile), auprès des députés. Ce type est un escroc qui a été condamné pour des malversations avec sa maison d’éditions, il a reconnu un enfant qui n’est pas le sien mais dont il est amoureux, son fils ne veut pas le voir et pour cause, alors comme tout bon pervers narcissique, il continue à piétiner celle qui tente de défendre ses enfants, si l’on en juge par les documents qu’il a mis lui-même en ligne.
  • Angleterre : Un pédophile relâché en avance après le viol d’un bébé vient d’être rattrapé pour possession de plus de 5000 ‘images et 400 films de pédopornographie. Il avait fait seulement 5 ans de prison pour le viol du bébé de 13 mois, et a été libéré parce qu’un psychologue n’a pas vu de risque de récidive (encore un qui croit que la pédophilie se soigne). C’est son fils qui l’a balancé car le pédo n’avait pas le droit d’avoir internet, et pourtant il y allait quand même.
  • France : Un père de famille de 40 ans a été placé en détention provisoire vendredi à Rochefort par un juge des libertés et de la détention. Il était en garde à vue depuis jeudi après la plainte déposée par la tante d’une fillette de huit ans. La petite fille venait de lui confier les faits pendant son séjour chez elle. Après avoir nié dans un premier temps, le père a reconnu devant les policiers avoir violé sa fille depuis qu’elle avait cinq ans.
Lire la Suite...
0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire