Messages inquiétants derrière les vidéos de Sia

"Chandelier", "Elastic Heart" et "Big Girls Cry"
(0 votes)

Introduction

La trilogie vidéo de Sia, “Chandelier”, “Elastic Heart”, et “Big Girls Cry”, toutes dotées de la jeune danseuse Maddie Ziegler effectuant une chorégraphie élaborée. Un regard plus profond sur le symbolisme dans ces vidéo, révèlent l’histoire troublante de l’abus d’une jeune fille à l’intérieur du système de l’élite du contrôle mental.
Même si elle n’a pas obtenu le succès du grand public en 2014, Sia a travaillé dur dans l’industrie de la musique depuis des années. En plus de ses six albums studio, Sia a écrit des chansons à succès pour les plus grandes stars de la pop dans le monde, y compris Beyonce, Rihanna, Britney Spears et Rita Ora. Si vous êtes un lecteur de Vigilant Citizen, vous savez déjà que tous ces artistes ont été mentionné sur ce site, car ils ont tous été utilisé pour pousser l’agenda de l’élite à un moment ou un autre de leur carrière. Sia est, par conséquent, pas une étrangère pour les plus hauts responsables de l’industrie de la musique et les messages qu’ils veulent perpétuer.

L’imagerie associée au sixième album de Sia “1000 formes de peur” est en ligne droite avec l’agenda permanent de l’élite, qui comprend la sexualisation des enfants, la normalisation de la violence rituelle, et la promotion du contrôle mental. Alors que ce sont des mots forts pour décrire des vidéo d’une jeune fille qui danse tout en portant une perruque, la pléthore de symboles autour de la trilogie vidéo pointe fortement dans cette direction.
La couverture de l’album comporte la
perruque blonde porté par Sia et
Maddie Ziegler.
Cette perruque blonde représente le concept d’un personnage alter. La création de personnages alter est l’objectif principal du contrôle mental Monarch (si vous ne savez pas de ce que je veux parler, Lire l'article sur le Contrôle Mental Monarch) et, comme par hasard, les produits de la programmation Beta “Kitten” sont souvent contraints à porter des perruques blondes. Dans les vidéo, cette perruque est portée par Maddie Ziegler, qui est une enfant star typiquement soulevée par une industrie tordue.

Maddie Ziegler

Maddie Ziegler a commencé à danser à l’âge de 2 ans et, à 8 ans, elle est apparue sur Dance Moms, un spectacle de “télé-réalité” que je ne regarderai jamais car ça pourrait probablement me causer de graves nausées et des douleurs thoraciques intenses. Je suis tombé sur quelques captures d’écran de l’émission et . . . ça me donnait déjà des nausées sévères . . . Le show TV est encore une autre excuse pour habiller les jeunes filles dans des tenues de salope et de les mettre à la télévision.
Ceci est la sœur cadette de Maddie Ziegler
dans Dance Moms. Appelez moi à l’ancienne,
mais les filles de son âge devrait jouer dans
un bac à sable ou quelque chose du genre.
Au lieu de cela, elle est vêtue de jupes et de
bijoux, porte du maquillage, et elles dansent
à la télévision nationale.
Ziegler est également apparu dans quelques émissions de télévision sur Disney Channel (la rampe ultime de lancement pour bousiller des enfants stars). Aujourd’hui, à 12 ans, les choses deviennent hors de contrôle.
Ziegler, 12 ans, à la recherche du type de l’adulte
avec des hauts talons, dans le numéro de l’été du
magazine Kode.
Ziegler (12 ans) porte du maquillage, une jupe
courte et des talons tout en montrant ses jambes.
Maddie Ziegler est encore un autre exemple d’une enfant star qui a grandi dans une industrie dominée par des malades qui se nourrissent de l’innocence des enfants. Les vidéo de Sia décrivent symboliquement le côté sombre de tout ce système. Examinons les vidéos. . . .

CHANDELIER

Si on écoute “Chandelier” sans regarder la vidéo, ceci apparaît être en parties, une fille qui se saoule afin de maintenir sa tristesse et le désespoir.
Les fêtardes ne souffrent pas
Elles ne ressentent rien, quand vais-je apprendre
Je m’enfonce vers le bas, enfoncé vers le bas
Je suis celle qu’on appelle pour passer un bon moment
Le téléphone explose, ils sonnent à ma porte
Je sens l’amour, sentir l’amour
1,2,3 1,2,3 bois
1,2,3 1,2,3 bois
1,2,3 1,2,3 bois
Je m’envoie les verres, jusqu’à ne plus savoir les compter
Certaines parties des paroles indiquent que le “celle qu’on appelle pour un bon moment” pourrait en fait être pour “le plaisir des hommes” de l’industrie. Elle fait “des fêtes” (travaille) toute la nuit, mais elle se sent réellement malheureuse. Elle se perd à en devenir aveugle de la vérité et engourdie par la souffrance.
Et je m’accroche à la vie, je ne baisserai pas les yeux, je n’ouvrirai pas les yeux
Je garde mon verre plein jusqu’à ce que le jour se lève, car je tiens bon ce soir
Aide-moi, Je m’accroche à la vie, je ne baisserai pas les yeux, je n’ouvrirai pas les yeux
Je remplirai mon verre jusqu’à ce que le jour se lève, car je tiens bon ce soir
Ce soir
Cependant, à la fin de la nuit, le soleil éclaire la dureté de sa réalité. . .
Le soleil est levé, je suis une épave
Je dois sortir maintenant, je dois fuir tout ça
Voilà la honte, voilà la honte
Alors que la chanson pourrait avoir des implications lourdes qui peuvent être interprétées de plusieurs façons, la vidéo ajoute une dimension encore plus inquiétante en mettant en vedette une jeune fille de 12 ans dans une danse en costume spandex couleur de la peau en extase avec elle. La vidéo plonge la chanson dans le monde obscure du contrôle mental, où les enfants abandonnés font face au traumatisme, d’abus et de multiples personnalités.
La couverture de “Chandelier” comporte deux filles
mannequin sans vie, couché sur le ventre et portant
la même perruque – ce qui implique un dédoublement
de la personnalité. L’un au-dessus porte un motif
dualiste noir et blanc (utilisé dans la programmation
des esclaves MK) tandis que l’autre porte le genre de
tenue d’une Beta Kitten (chaton), serait porter quand
elle est “pour le soir”.
La vidéo présente Maddie Ziegler qui danse à l’intérieur d’un appartement crasseux et abandonné avec des dessins étranges (apparemment dessiné par elle) accrochés au mur.
Maddie danse autour d’une chambre sale avec un matelas dégoûtant
(elle doit probablement dormir dessus). Au-dessus de ce matelas ont
aperçoit le type de dessins créés par un esclave MK. L’un d’eux est un
visage avec quatre yeux – ce qui représente un dédoublement de la
personnalité.
Flash d’un œil – ce qui indique qu’il s’agit du système illuminati MK.
La vidéo se termine avec un tir de Maddie debout dans l’embrasure tandis que l’image brouille, la faisant apparaître comme si elle ne porte rien (je ne vais même pas poster une capture d’écran de ceci). Ceci plaît probablement aux amoureux d’enfants à regarder cette vidéo. “Elastic Heart” ( Coeur élastique) va encore plus loin. . .

ELASTIC HEART

Doté d’un quasi-nue Shia Labeouf lutte avec Maddie Ziegler dans une cage, la vidéo “Elastic Heart” a suscité une certaine controverse médiatique en raison de ses connotations pédophiles.
Ceci a même incité Sia à présenter des excuses sur Twitter.
“Je m’y attendais un peu à la pédophilie !!! Pleures pour cette
vidéo. Tout ce que je peux dire est que Maddie et Shia sont
les deux seuls acteurs ou je me sentais à faire jouer.”

“Ce sont deux guerriers ‘Sia’ autonomes.”

“Je demande pardon à qui se sent offensé par “Elastic Heart”.
Mon intention était de créer un contenu émotionnel, et ne pas
déranger quiconque.”
Il est intéressant que Sia "anticipe", les "pleurs", mais que voulez-vous de toute façon. Ce n'est pas le genre de sujet à prendre à la légère, surtout compte tenu du fait que d'innombrables personnes ont été traumatisé par ceci.

Il est également intéressant de noter que Sia a estimé que Shia Labeouf a été le seule danseur a pouvoir jouer ce rôle dans sa vidéo. Comme je l'ai dit dans un article "Qu'est-ce qui se passe pour Shia LaBeouf ?", Shia a été impliqué, de plusieurs façons, dans le monde inquiétant du Contrôle Mental, y compris comme enfant star dans Disney. Récemment, il a été la star dans la vidéo Fjögur Píanó, qui était clairement sur la programmation Monarch (voir l'article à ce sujet ici) et au cours des dernières années, il a affiché le genre de comportement erratique qui est typique des esclaves MK. Dans une interview avec le magazine Interview, Shia a décrit la relation difficile avec son père en utilisant des termes qui peuvent également être appliquées à des maîtres du contrôle mental monarch.
Il est le marionnettiste de marionnettes. Mon père est la clé de la plupart de mes émotions de base. Mon plus grand et mes pires souvenirs sont avec mon père, tout mon traumatisme majeur et grandes célébrations venaient de lui. Il est un cadeau négative. (. . .) Mais nous avons quelque chose entre nous qui est vraiment précieux pour moi en ce moment, plus de valeur pour moi que d’avoir un père. Et je soutiens financièrement toute sa vie. Je lui rends bien pour avoir été mon marionnettiste de marionnettes.
– Interview Magazine, “Shia LaBeouf”
Donc, oui, je pense que Shia est la bonne personne pour jouer un rôle dans une trilogie qui tourne autour du contrôle mental. Est-ce que Shia joue le rôle de son propre père manipulateur dans la vidéo ? Est-il un agresseur prédateur ? Les danseurs représentent-ils des combattants du royaume dans la tête de Sia ? Peut-être que c’est toutes ces réponses.
La vidéo commence avec Shia et Maddie face à face dans une cage
géante. Ils sont tous les deux piégés et sont à la fois, symboliquement,
des esclaves MK.
Shia devient étrangement intime avec Maddie. du fait qu’il ne porte pas
de vêtements ne vous aide pas.
Maddie réagit aux “avances” (par manque d’un meilleur mot) en agissant comme un animal, mords la main de Shia et rugit contre lui, comme si elle savait ce qui allait arriver. Cependant, Maddie se réchauffe à Shia et se tient près de lui. Parfois, les enfants ne connaissent pas la frontière entre l’amour et l’abus.
La vidéo se termine avec Maddie étant en mesure d’échapper à la cage
alors que Shia est trop gros pour la suivre.
Cette vidéo mettant en vedette deux âmes perdues dans un cadre étrange avec des nuances troublantes finit tristement.

Bien qu’il soit difficile de déterminer exactement ce qui se passait dans “Elastic Heart”, la vidéo “Big Girls Cry” est évidente . . . pour ceux “dans le savoir”.

BIG GIRLS CRY

Alors que la chanson parle de “grandes filles” au cœur brisé, la vidéo affiche une petite fille pendant trois minutes et demie. Pendant ce temps, la jeune fille, de nouveau joué par Maggie Ziegler, effectue toutes sortes d’expressions faciales qui finissent par raconter une histoire. Et, elle reproduit en effet l’abus et le traumatisme subi par un esclave MK. Quand on comprend ce que cela veut vraiment dire, la vidéo est en fait tout à fait clair, même flagrante.
Maddie suce son pouce, un geste faisant allusion à l’innocence et de
l’impuissance chez les enfants.
Puis elle apparaît entre un de barbouiller de rouge à lèvres sa bouche
et son visage – ce qui représentent une sexualisation précoce sur cet
enfant innocent.
Sur sa main est écrit “Ne pense pas”, qui est le genre de slogan du
lavage de cerveau d’un maître MK avec des esclaves.
Les deux yeux tenus ouverts de force, peut-être pour la forcer à regarder
quelque chose de traumatisant – un peu comme cette scène emblématique
dans le film “Orange Mécanique”.
Le signe d’un œil confirme que tout ceci fait référence aux illuminati et leur
contrôle mental.
Forcé à ingérer quelque chose . . . Dieu sait quoi.
Maddie tient ses oreilles, crie et secoue comme si elle était sous électrochocs
– une torture d’origine du traumatisme commun au contrôle mental MK.
Elle tourne ensuite autour avec un regard confus sur son visage. Le
traumatisme de l’électrochoc provoque la dissociation et le sentiment
de filature et de flotter dans les airs.
Puis les mains d’une personne invisible (le maître, peut-être ?)
Étrangle Maddie.
Ses expressions faciales sont contrôlés par le maître.
Forcé au silence. . .
Pendu par le cou comme une forme de torture.
La vidéo se termine avec le produit final du processus traumatisant et déshumanisant du contrôle mental.
Le résultat final de cet abus : Une jeune personne qui est cassée,
désorientée et dissociée de la réalité.

EN CONCLUSION

La trilogie vidéo de Sia raconte une histoire qui est sombre et inquiétante. Elle restera toutefois un mystère pour la plupart des téléspectateurs parce que la plupart d’entre eux disent “Ouah, qu’elle est si créative et artistique”, sans vraiment comprendre ce qu’il en est. Les vidéo ont fait de Maddie Ziegler une satr, un enfant artiste qui malheureusement montre un autre visage par l’obsession des médias de masse avec l’exploitation des enfants.

Chaque vidéo dans la trilogie décrit un aspect différent du contrôle mental, la création d’un récit troublant. “Chandelier” représente un enfant qui a été visiblement abandonné dans un endroit dégoûtant, entouré d’images faisant allusion à son personnage alter ; “Elastic Heart” dépeint une relation conflictuelle avec une sorte de figure paternelle avec un thème sous-jacent de la maltraitance des enfants et “Big Girls Cry” résume le processus du contrôle mental en utilisant les gestes des mains et des visages expressifs.

Bien que cette imagerie est absorbée par les téléspectateurs, une musique puissante joue dans le fond, provoquant un lien émotionnel avec ce qui se passe. En fin de compte, les vidéo servent le but ultime de l’industrie du divertissement de l’élite : Pour normaliser leurs obsessions malades (la maltraitance des enfants, l’exploitation et le contrôle mental) et pour en faire une partie intégrante dans culture populaire. Alors que les masses dansent sur des chansons qu’ils ne comprennent pas vraiment, les véritables victimes du système sont encore ignorés par le public comme si ils étaient enfermés dans un système puissant et soumis à . . . .
“1,000 forms of fear” (1000 formes de peur)
© traduit par Ordo-Ab-Chao.fr
Messages inquiétants derrière les vidéos de Sia
0
Criterion 1
note finale (0 votes) 0
Nombre d'évaluation Laisser votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une évaluation.

User Avatar
Verifié
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Afficher plus
{{ pageNumber+1 }}
Laisser votre évaluation

Pin It on Pinterest

Partages
PARTAGER
4265f16ad1bb3bcd88bf4c70a06e1d61LLL