Les Skull and Bones (littéralement le Crâne et les Os) sont une société secrète de l’université Yale aux États-Unis.
Ce groupe est aussi connu par les anglophones sous les noms « Chapter 322 » et « Brotherhood of Death » (« la fraternité de la mort »)
Ce serait la première société secrète qui ait vu le jour à Yale, sous l’impulsion de William Huntington Russell en décembre 1832. Elle constitue l’une des plus prestigieuses sociétés secrètes américaines, avec Scroll and Key, Wolf’s Head, Book and Snake et Berzelius. Quelques sociétés d’honneur implantées dans d’autres universités se sont visiblement inspirées des Skull and Bones ou possèdent un prestige similaire, ses membres étant reconnus comme l’élite par les étudiants. Ce sont par exemple les Cap and Skull à l’université Rutgers, la société Bishop James Madison au College of William and Mary, ou les Iron Arrow Honor Society à l’université de Miami.

Il existe d’autres sociétés portant le nom Skull and Bones : à l’université d’État de Pennsylvanie ou encore à l’université Vanderbilt, mais ce ne sont que des clubs d’anciens élèves qui n’ont, à part le nom et le logo, rien à voir avec les Skull and Bones d’origine.

ORIGINE

William Huntington Russell étudie en Allemagne de 1831 à 1832. C’est alors une terre d’idées nouvelles. La méthode scientifique y est appliquée à toutes les études sur le comportement humain.
La Prusse se reproche la défaite de ses forces armées contre celles de Napoléon en 1806 alors que ses soldats sont considérés comme étant les meilleurs au monde. C’est ainsi qu’en 1817, les universités allemandes créent un nouveau type de système éducatif basé sur les principes, toujours appliqués à l’heure actuelle, établis par Jean-Jacques Rousseau et John Locke.
Johann Gottlieb Fichte, dans son « adresse au peuple allemand », déclare que les enfants doivent désormais prendre les rênes de l’État. Sa chaire à l’université est reprise par Hegel qui y enseignera jusqu’à sa mort en 1831.

Mais l’Allemagne possède encore une autre spécialité, les sociétés secrètes étudiantes. William Huntington est ainsi initié et incorporé au chapitre de l’une d’entre elles. De retour à Yale, en 1832, il y crée avec Alphonso Taft la sociétéSkull and Bones. Ce terme Bones s’avère être le chapitre d’un corps au sein d’une université allemande. Ainsi W. H. Russel et 14 autres membres de terminale fondent l’ordre du Skull and bones.

HISTOIRE

Depuis 1832, à Yale, quinze juniors sont brutalisés chaque année par leurs aînés afin d’être initiés et intégrés au groupe l’année suivante. On dit que chaque initié reçoit 15 000 dollars et une montre de grand-père.
Loin d’être une sorte de maison du plaisir dont l’activité se réduirait aux seules années de campus, le groupe conserve par la suite des relations suivies afin de favoriser la réussite de ses membres dans le monde post-universitaire.
Le 29 septembre 1876, un groupe s’appelant « L’ordre du Dossier et de la Griffe » entre par effraction dans la maison des S&B et en décrit l’intérieur. En 1943, un acte législatif spécial du Connecticut a exempté les associés de Russell Trust Association, qui gère entre autres les avoirs de la S&B, de remplir un rapport d’activité comme il l’est demandé à n’importe quelle autre société.

LOCAUX

Le 29 septembre 1876, un groupe s’appelant « L’Ordre du Dossier et de la Griffe » entre par effraction dans la maison des S&B et décrivent une loge 324, dont tous les murs sont décorés de velours noir et la loge 322, dont les murs sont recouverts de velours rouge avec un pentagramme sur le mur. 
Dans le hall se trouvent les images de fondateurs de l’ordre à Yale ainsi que des membres de la société en Allemagne.
Sur le mur occidental se trouve une vieille gravure représentant un cercueil ouvert dans lequel, sur une galette en pierre, reposaient 4 crânes humains groupés autour d’un chapeau, d’un livre ouvert, des cloches, de plusieurs instruments mathématiques et d’une couronne royale. Sur le mur au-dessus du cercueil sont indiqués les mots « Wer war der Thor, wer weiser, wer Bettler oder, Kaiser? » (qui était l’imbécile, qui était le sage ? Le mendiant ou le roi ?) et « Ob arm, ob reich, im Tode gleich » (Pauvre ou riche, on est tous égaux dans la mort) envoyé par le chapitre allemand de la société.

MEMBRES CÉLÈBRES

Knight Wooley
 Ellery James
Henry Neil Mallon
Frederick W. Smith (FedEx)
Austan Goolsbee (économistede Obama)
William F. Buckley (fondateur du National Review)
Dana Milbank (reporter Washington Post)
Prescott Bush
George H. W. Bush
George W. Bush
John Kerry
E. Roland Harriman
 William Chauvenet
H. S. Fenimore Cooper
Awake
Administrateur
L’opinion publique est la clé. Avec l’opinion publique, rien ne peut faillir. Sans lui, rien ne peut réussir. Celui qui manipule les opinions est plus important que celui qui applique les lois. – Abraham Lincoln
Awake on FacebookAwake on GoogleAwake on Twitter

Commentaire

Il n'y a pas encore de commentaires sur ce post. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

ecdd8c99f1f83b0d97e5a76b2381cc97uuu

Pin It on Pinterest

Partages
PARTAGER