[LECTURE] J'ai lu, je vous propose

Mon blog en un forum. Discret, sobre, simple. Trouvez-ici autant des réflexions personnelles, que des considérations diverses et variées. Forum "fourre-tout" de "Mon actualité" et celle du site "Ordo-Ab-Chao.fr", me servant également de rubrique-à-brac. Forum modéré a priori.

[LECTURE] J'ai lu, je vous propose

Messagede olivier le Jeu Avr 10, 2008 8:50 pm

En ce moment je lis la trilogie des fourmis de Bernard Werber :

- Les Fourmis, le premier volume de la trilogie
- Le Jour des fourmis, le second volume de la trilogie
- La Révolution des fourmis, le troisième volume de la trilogie



Image

LES FOURMIS
Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cents millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cents millions d'individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires... Ses armes aussi. Terriblement destructrices.
Lorsqu'il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle enthomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu'il va à leur rencontre. A sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces "infra-terrestres", au fil d'un thriller unique en son genre, où le suspens et l'horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses. Voici pour la première fois un roman dont les héros sont des... fourmis !

NOTE DE L'AUTEUR
C'est le premier. Commencé à 16 ans.
Ecrit avec une discipline de quatre heures et demi tous les matins.
Le livre est construit sur l'architecture de la cathédrale d'Amiens.
Pour moi, dans le premier, il y avait tout en germe. Mais tout étant à peine évoqué, effleuré sous-entendu, il fallait poursuivre.

Synopsis Les fourmis
L'histoire débute alors que Jonathan Wells hérite d'une maison de son oncle entomologiste, Edmond Wells, dans laquelle il s'installe avec sa famille. Petit à petit, il va mettre au jour les découvertes révolutionnaires des études de son oncle sur les fourmis.
Parallèlement, une colonie de fourmis vit son quotidien dans une ville-fourmilière appelée Belokan. Les deux histoires se poursuivent en parallèle jusqu'au moment du contact et de la communication entre les deux espèces intelligentes qui jusqu'à présent s'ignoraient mutuellement.




Image

LE JOUR DES FOURMIS
Sommes-nous des dieux?
Sommes-nous des monstres?
Pour le savoir, une fourmi va partir à la découverte de notre monde et connaître milles aventures dans notre civilisation de géants.
Parallèlement, un groupe de scientifiques humains va, au fil d'un thriller hallucinant, comprendre la richesse et la magie de la civilisation des fourmis, si proche et pourtant si peu connue. On est comme aspiré par ce roman qui se lit d'une traite.
Sans s'en apercevoir, pris par le suspens et la poésie, on apprend toute sorte d'informations étonnantes et pourtant vraies. Après le succès international de son premier livre, «Les Fourmis», Bernard Werber, jeune écrivain français, s'est imposé comme l'inventeur d'un nouveau style de littérature, à cheval entre la saga d'aventure, le roman fantastique et le conte philosophique. «Le Jour des Fourmis», traduit en 22 langues, couronné du grand prix des lectrices de Elle, a été mis au programme de certaines classes de français, de philosophie et même de... mathématiques. Bien au delà du thème des fourmis, il s'agit là d'un vrai livre initiatique qui nous oblige à réfléchir sur notre place dans l'univers.

NOTE DE L'AUTEUR
Celui-là je l'ai écrit parce que j'avais l'impression que personne n'avait compris tous les sous-entendus du premier. C'était une manière de mettre les points sur les i.
Je me suis un peu plus laissé aller et j'ai soigné l'aspect "spectaculaire".

Synopsis Le jour des fourmis

Chez les fourmis :
La princesse 56ème (présente dans Les fourmis) est désormais reine de Bel-o-kan (L'ancienne reine belo-kiu-kiuni est morte lors d'un incendie voir l'article Belokan partie chronologie). 56ème, qui se nomme désormais Chli-pou-ni, veut entamer une croisade contre les Doigts (le nom que les fourmis ont attribué aux humains, bien que dans le précédent volume, elles les appelaient "Main"). En parallèle, des fourmis déistes diffusent dans la ville l'idée que les Doigts sont des dieux. 103è,l'héroïne de la série va être engagé par Chli-pou-ni pour diriger la croisade.
Chez les humains:
Un meurtre des plus étranges se déroule a Fontainebleau : les frères Salta, d'éminents chimistes, sont retrouvés morts. Le commissaire Jacques Mélies est envoyé pour enquêter sur cette affaire. Le commissaire pense d'abord à un double meurtre de la part d'un des frères Salta suivi d'un suicide de ce dernier. Mais l'intervention de Laetitia Wells, jeune journaliste, le fait changer d'avis et le pousse à reprendre l'enquête.
Attention ceci dévoile l'intrigue du volet précédent. Parallèlement Jonathan Wells, sa famille, les pompiers, les policiers, Jason Bragel et le professeur Rosenfield sont en train de mourir de faim dans la cave de l'oncle Edmond. Ils cherchent à survivre par tous les moyens.






Image

LA REVOLUTION DES FOURMIS
D'un côté, les fourmis.
Elles se demandent si nous sommes des monstres géants ou des dieux infinis.
De l'autre, nous, les hommes.
Au mieux, nous sommes indifférents à ces êtres minuscules.
Au pire, nous nous acharnons à les écraser.
Pourtant, après des millénaires d'incompréhension, les deux civilisations les plus évoluées de la planète vont peut-être se rencontrer, se comprendre, se connaître enfin.

NOTE DE L'AUTEUR
Ce livre a été écrit après l'échec des Thanas.
L'idée était de faire un manuel pour faire la prochaine révolution.
Une révolution qui ne fait pas couler le sang mais qui utilise internet.
Pour que les idées soient jugées sur leurs valeurs et non sur l'apparence ou le statut de celui qui les émet.
Les Fourmis ont un système où les idées circulent de manière fluide. Internet aussi.
Donc j'ai pensé si la révolution communiste c'est "les soviets plus l'électricité" la Révolution des Fourmis c'est "les individus plus internet".

Synopsis La révolution des fourmis
Le livre raconte l'histoire de la fourmi 103e et d'une étudiante au chant captivant, Julie Pinson. Elles essaient chacune de révolutionner leur monde respectif, se rencontrent, et se comprennent malgré les millions d'années de préjugés qui les séparent.
On peut dire que Les Fourmis a été le livre du contact humains/fourmis, que Le Jour des fourmis a été celui de la confrontation et que La Révolution des fourmis celui de la compréhension.



J'en suis au milieu du troisième livre, j'ai dévoré le premier, quelques longueurs sur le deuxième, le troisième est vriament pas mal juque maintenant.

:idea:
Avatar de l’utilisateur
olivier
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 476
Inscription: Mer Fév 06, 2008 9:27 pm
Localisation: FRANCE - Roubaix

Messagede NetBurn le Jeu Avr 10, 2008 8:54 pm

Voici un livre qui m'a passionnée et que je conseille à tout le monde :

Image

Fiche :

Auteur : Emmanuelle LABORIT
Editeur : Robert Laffont
Collection : Vecu
Type : Biographie
Genre : Témoignage
ISBN : 2221076737
Année de parution : 1994
Nombre de pages : 216


Résumé :

"J'ai poussé des cris, beaucoup de cris. Parce que je voulais m'entendre et que les sons ne me revenaient pas.
Mes appels ne voulaient rien dire pour mes parents. C'étaient, disaient-ils, des cris d'oiseaux de mer. Alors, ils m'ont surnommée la mouette.

Et la mouette criait au-dessus d'un océan de bruits qu'elle n'entendait pas, avec la sensation d'être enfermée derrière une énorme porte, qu'elle ne pouvait pas ouvrir pour se faire comprendre des autres."
Lorsque Emmanuelle Laborit a sept ans, elle découvre la langue des signes. Le monde s'ouvre enfin. Elle devient une petite fille rieuse et "bavarde".

A l'adolescence, pourtant, tout bascule. Aux désarrois de son âge s'ajoute la révolte de voir nier l'identité des sourds. Emmanuelle ne peut plus concilier l'univers des entendants et le sien. Elle se referme, dérive, se perd dans des expériences chaotiques. Mais, lucide et volontaire, elle réagit et choisit de se battre : elle réussit à passer son bac, lutte pour faire reconnaître les droits des trois millions de sourds français, puis s'impose magistralement au théâtre dans "Les Enfants du silence".

Le cri de la mouette est le témoignage d'une jeune fille qui, à ving-deux ans, a déjà connu la solitude absolue, le doute et le désespoir, mais aussi le bonheur, la solidarité et la gloire.
Image

Merciii
Image
Avatar de l’utilisateur
NetBurn
Moderateur
Moderateur
 
Messages: 403
Inscription: Mar Mar 04, 2008 8:34 am
Localisation: Lyon
  • Site Internet

Messagede Geant le Jeu Avr 10, 2008 10:24 pm

a oui j'ai bient aimer puni les film bonne info pour les livre je le savais pas ^^
Image
Avatar de l’utilisateur
Geant
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 187
Inscription: Mar Mar 11, 2008 9:44 pm

Messagede cbou le Ven Avr 11, 2008 8:54 am

j'avais lu le premier des fourmis et j'avais adoré

Il faut que je me refasse la trilogie
Avatar de l’utilisateur
cbou
Moderateur
Moderateur
 
Messages: 112
Inscription: Mar Avr 08, 2008 4:29 pm

Messagede Smeagol le Ven Avr 11, 2008 9:08 am

J'ai lu les trois (et toutes les autres oeuvres du sieur Werber) et je suis un grand fan !!
En ce moment je me fais le cycle des Dieux, j'en suis à la fin du deuxième volet.
Avatar de l’utilisateur
Smeagol
Moderateur
Moderateur
 
Messages: 63
Inscription: Lun Fév 18, 2008 11:53 am
Localisation: Le Mordor

Messagede Geant le Ven Avr 11, 2008 9:52 am

je suis pas tros livre de se jore la plus porter sur les livre sur la construction ou tous se qui explique coment marche un truck tous se qui est dans cette branche la oui ^^
Image
Avatar de l’utilisateur
Geant
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 187
Inscription: Mar Mar 11, 2008 9:44 pm

Messagede olivier le Ven Avr 11, 2008 6:36 pm

Smeagol a écrit:J'ai lu les trois (et toutes les autres oeuvres du sieur Werber) et je suis un grand fan !!
En ce moment je me fais le cycle des Dieux, j'en suis à la fin du deuxième volet.


J'ai adoré "Nous les Dieux", seul problème, c'est que lorsque je l'ai lu, les autres n'étaient pas sortis et je suis resté grave sur ma fin.
Il faut que je me fasse les 2 autres.

Je suis aussi très fan de Werber.

Smeagol : pas un mot stp sur les deux autres bouquins du cycle des dieux, la fin du 1 s'arrête lorsqu'ils s'apprêtent à partir vers la montagne ...
Avatar de l’utilisateur
olivier
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 476
Inscription: Mer Fév 06, 2008 9:27 pm
Localisation: FRANCE - Roubaix

Messagede Geant le Ven Avr 11, 2008 8:37 pm

a tu est a cro puni ^^
Image
Avatar de l’utilisateur
Geant
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 187
Inscription: Mar Mar 11, 2008 9:44 pm

Messagede olivier le Ven Mai 30, 2008 8:54 am

Récentes lectures :

Image


LE SOUFFLE DES DIEUX

Quelque part dans l'univers l'île d'Aeden, dernière étape du cheminement des âmes...

Dans la ville d'Olympie, les élèves dieux étaient 144, ils sont désormais moitié moins nombreux.

Michael Pinson tente de faire survivre son peuple, alors que l'Histoire accélère. Plus les élèves jouent plus ils ont de difficulté à créer un autre scénario que celui de la première Terre. Comme si l'Histoire était une fatalité, comme s'il n'y avait qu'une manière de faire évoluer les civilisations.

Mais Michael n'a pas comme préoccupation que la survie des mortels qui le vénèrent, il doit aussi gérer des problèmes dans son quotidien. Il est amoureux d'Aphrodite, déesse de l'amour. Il doit essayer de ne pas se faire tuer par le Déicide, cet élève tricheur qui élimine directement ses concurrents à coups de foudre. Enfin il doit essayer de comprendre ce qu'il fait là. Construit comme un livre initiatique, "Le Souffle des Dieux" est un cheminement dans un monde fantastique de rêve mais aussi une réflexion philosophique sur l'histoire de l'humanité et le sens de ses coups de théâtre.



Image

LA DIVINE COMEDIE

Présentation de l'éditeur
Est-ce parce qu'elle est un monument de la littérature occidentale que La Divine Comédie est si souvent citée et cependant si peu lue ? Sans doute. Il convient donc d'ouvrir le livre. Mais la difficulté du texte n'arrête-t-elle pas le lecteur contemporain dès les premières pages ? C'est ainsi que l'idée d'adapter le texte, de le présenter en extraits, tout en lui conservant sa cohérence et sans en altérer l'esprit, trouve sa légitimité. En proposer une version " allégée ", c'est peut-être accepter de perdre une partie de son admirable complexité, mais c'est aussi faire apparaître le récit vivant et coloré d'un voyage merveilleux dans l'au-delà, qui emprunte aussi bien aux contes de la mythologie classique qu'à l'imaginaire populaire du Moyen Age.


> http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Divine_Com%C3%A9die








Image


TRAITE SUR LA TOLERANCE

Composé en 1762, le Traité sur la tolérance a pour origine l'affaire Calas, où Voltaire trouva l'occasion d'un nouveau combat pour la liberté. Superbe témoignage sur l'esprit des Lumières, cette leçon d'universalité reste toujours actuelle.


> http://www.bacdefrancais.net/traite.html




Image

LES ARCANES DU CHAOS

Présentation de l'éditeur
Quand les ombres envahissent ses miroirs, la vie de Yael bascule dans le cauchemar, la violence, la confusion. Pourquoi ces étranges messages l'invitant à regarder de l'autre côté du monde ? Qui sont ces hommes qui tentent de la détruire, et pourquoi ?

Esotérisme, codes secrets, sectes millénaires.

Des entrailles de Paris aux tours de Manhattan, Chattam entraîne le lecteur dans une terrifiante course contre la montre, contre la mort.
Les dix premières lignes

C'était un jeudi. Yael se délassait dans un bain chaud, la mousse crissait mollement, tandis que ses deux mains crevaient la surface onctueuse pour tenir magazine et stylo. La jeune femme avait ramené ses cheveux bouclés au dessus de la nuque, formant un essaim de serpentins bruns.
Pour une fois, le test de Cosmo n'était pas complétement mièvre. Pas intelligent pour autant ! "Faites votre bilan du moment en 10 questions." Tout un programme. Yael décida d'y répondre avec la plus grande franchise, entourant les réponses qui lui correspondaient.
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
olivier
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 476
Inscription: Mer Fév 06, 2008 9:27 pm
Localisation: FRANCE - Roubaix

Messagede Geant le Sam Mai 31, 2008 11:26 am

le dernier me parais pas mal du tous ^^
Image
Avatar de l’utilisateur
Geant
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 187
Inscription: Mar Mar 11, 2008 9:44 pm

Messagede olivier le Lun Juin 30, 2008 10:38 pm

Mes dernières lectures et / ou relecture du moment ...

Image

Pour exorciser le souvenir de ses amours passionnées avec Rimbaud, Verlaine se lance à corps perdu dans l'ivresse poétique et physique. Du bordel aux amours lesbiennes. des fêtes sensuelles aux plaisirs vécus comme des vices, le poète alterne chansons gauloises et élans de désespoir, vers d'érotisme précis et rêveries amoureuses... Parallèlement, Chansons pour elle, Chair, trois courts recueil de poèmes à l'érotisme tendre et ambigu.



Image

Présentation de l'éditeur
" Chute de reins, chute du rêve enfantin d'être sage, Fesses, trône adoré de l'impudeur, Fesses, dont la blancheur divinise encor la rondeur, Triomphe de la chair mieux que celui par le visage ! " Du corps humain auquel il rend hommage, Verlaine fait jaillir une céleste musique. Corps de femmes, corps de garçons tant rêvés, tant aimés, dont chaque versant, chaque pli indique un chemin à explorer, un paysage à parcourir... Ici, le désir coule entre les lignes. Il a tantôt la grâce d'une rivière paresseuse, tantôt la rage d'un torrent tumultueux. Il se fait ange ou démon, serein ou tourmenté, enfer brûlant ou paradis perdu...

Biographie de l'auteur
Paul Verlaine (1844-1896). Poète, il fut partie active des grands genres littéraires, notamment du mouvement parnassien. De cette période naquirent les Poèmes saturniens, où figurent déjà les grands traits de son art poétique : il rêvait d'une œuvre " soluble dans l'air ", capable d'établir une correspondance entre sentiments et sensations...


Image

Présentation de l'éditeur
En 1753, l'Académie de Dijon propose au public lettré une " grande question " : l'inégalité que l'on constate entre les hommes - il faut entendre par là les privilèges aristocratiques, mais aussi les différences de fortune - doit-elle être considérée comme juste ?
Rousseau, pour y répondre, analyse les fondements de la culture, de la vie en société, et de l'Etat de droit. Le Discours sur l'inégalité lui permet ainsi de mettre en place les grands principes de sa réflexion anthropologique et politique. Il constitue la meilleure des introductions à son œuvre.
Ces Premières leçons, écrites dans un style simple et animées d'un constant souci explicatif, donnent aux élèves qui préparent le baccalauréat les éléments essentiels à la compréhension et au commentaire du texte. Elles offrent également aux étudiants des classes préparatoires la matière d'une étude plus approfondie.



Image

Présentation de l'éditeur
" Toute l'Europe passe en Asie par un chemin inondé du sang des Juifs, qui s'égorgent de leurs propres mains pour ne pas tomber sous le fer de leurs ennemis. Cette épidémie dépeuple la moitié du monde habité ; rois, pontifes, femmes, enfants et vieillards, tout cède au vertige sacré qui fait égorger pendant deux siècles des nations innombrables sur le tombeau d'un Dieu de paix. " Tirée de l'Essai sur les mœurs et l'esprit des nations (1756), l'" Histoire des croisades " offre, sous la plume de Voltaire, le récit sans concession de ces expéditions hasardeuses. Loin d'opposer le camp du " bien " à celui du " mal ", la chrétienté à l'islam, le philosophe propose une vision moderne de l'Histoire qui privilégie l'analyse économique et sociale.


Image

Présentation de l'éditeur
Lors de sa première représentation en province, en 1741, la tragédie de Voltaire (1694-1778) fut très applaudie de certains prélats, trop heureux que le prophète des " mahométans " y apparaisse comme un vieillard cynique et avide de pouvoir, qui pousse un jeune disciple au meurtre politique. Voltaire a-t-il cherché à blasphémer contre l'Islam, comme des musulmans le croient aujourd'hui ? Les autorités ecclésiastiques ne se laissèrent pas duper longtemps : la pièce fut interdite dès 1742, après la troisième représentation parisienne. Ce Mahomet visait en premier lieu l'Eglise apostolique et romaine. Bien plus que la perversité et la malhonnêteté d'un faux prophète de théâtre, c'est le fanatisme en général que le philosophe dénonce : le véritable sujet de la pièce est de montrer l'étrange séduction du discours religieux et la fascination qu'il exerce sur les jeunes âmes.



Image

« En partant pour l'Angleterre, a-t-on écrit, Voltaire était un poète ; en revenant, c'était un sage. » Un sage et un philosophe et un historien et un grand journaliste doué du coup d'oeil qui lui permet d'aller aux traits essentiels d'une nation dont il oppose la tolérance et la vitalité au passéisme maussade de la monarchie française. Tout l'intéresse : la religion, la science, la médecine, l'inoculation de la petite vérole, le théâtre, les lettres, Newton et Locke autant que Swift et Shakespeare, le commerce et, bien sûr, le régime politique. La grandeur de l'Angleterre tient au fait que tout le monde y travaille, que rien n'est refusé au talent, que le système parlementaire rend l'arbitraire impossible en partageant le pouvoir entre le souverain et le peuple. Les Lettres philosophiques sont ainsi, en même temps que le plus plaisant des reportages, le bréviaire du libéralisme moderne.
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
olivier
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 476
Inscription: Mer Fév 06, 2008 9:27 pm
Localisation: FRANCE - Roubaix

Messagede Geant le Jeu Juil 03, 2008 8:58 am

elle son pal mal s'est lecture.
Image
Avatar de l’utilisateur
Geant
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 187
Inscription: Mar Mar 11, 2008 9:44 pm

Messagede olivier le Ven Juil 04, 2008 8:43 pm

Image

Soixante et onze chefs-d'œuvre reproduits en grand format et en couleurs invitent à un parcours passionnant dans l'univers de Braque. Un texte clair et précis situe son œuvre dans le XXe siècle, montre ses principales découvertes et raconte l'histoire de sa vie. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Image

Joan Miró a créé un monde fantaisiste, où se mêlent peinture et poésie. Ses tableaux, pleins de vie, sont peuplés de signes colorés et de formes fantastiques, de créatures étranges et de merveilleux. Avec des taches de couleur, il invente des personnages. Les lunes, les étoiles, les soleils, mais aussi des yeux ou des figures extraordinaires sont comme en apesanteur dans l'espace immense de ses toiles ! Avec toutes sortes de matériaux, Miró a imaginé un univers de lumière et de couleurs, qui laisse une grande part au rêve. Pour André Breton, il est " le plus surréaliste de tous ".
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
olivier
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 476
Inscription: Mer Fév 06, 2008 9:27 pm
Localisation: FRANCE - Roubaix

Messagede olivier le Sam Juil 12, 2008 10:59 am

Dernières lectures :

Image

Après Stirner, Proudhon et Bakounine, Pierre Kropotkine poursuit le grand rêve libertaire : ce prince russe devenu géographe de renom se fait le généalogiste d'une morale anarchiste qui dénonce les fausses morales imposées depuis des lustres par " le prêtre, le juge, le gouvernant ". Avec La Morale anarchiste (1889), livre virulent et raisonné, il montre que seul l'instinct d'entraide est le dépositaire des valeurs humaines à construire.


Image

a désobéissance civile est le refus de se soumettre à une loi, un règlement, une organisation ou un pouvoir jugé inique par ceux qui le contestent. Le terme fut créé par l'américain Henry David Thoreau dans son essai la Désobéissance civile, publié en 1849, à la suite de son refus de payer une taxe destinée à financer la guerre contre le Mexique.

En Europe, même si le recours au concept de désobéissance civile a tardé à être formulé, l'idée de la résistance à une loi inique ou injuste a existé bien avant le XIXe siècle. Aujourd'hui, le concept s'est étendu à de nombreuses personnes notamment par les actions très médiatiques des altermondialistes ou celles des mouvements anti-pub, certains ne voyant dans ces actions que la dégradation de biens, d'autres y voyant un acte salutaire de désobéissance civile, visant à faire modifier la politique des autorités.

> http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9sob ... nce_civile


Image

" Soyez amant, vous serez inventif, Tour ni détour, ruse ni stratagème, Ne vous faudront : le plus jeune apprentif Est vieux routier dès le moment qu'il aime " " Le cuvier ". Moins connus que les fables, ces contes licencieux méritent largement qu'on les goûte. Du " Mari confesseur " au " Cocu battu et content ", en passant par " Comment l'esprit vient aux filles " et bien d'autres, plus de vingt histoires drôles et truculentes sont ici rassemblées. Louis Van Dedt, professeur à l'université de Paris X et spécialiste des moralistes européens, met en lumière dans sa préface le comique des situations, la vivacité des dialogues et la satire des caractères, qui donnent une saveur si subtile à ce recueil. Il valut à La Fontaine critiques et condamnations. Mais en mêlant avec élégance gaillardise et finesse, l'auteur ne souhaitait rien d'autre que " d'attacher le lecteur, de le réjouir, de lui plaire enfin "
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
olivier
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 476
Inscription: Mer Fév 06, 2008 9:27 pm
Localisation: FRANCE - Roubaix

Messagede magdalena le Dim Juil 20, 2008 12:37 am

intéressant tous ça, malheureusement je lis moins qu'avant :-?
blonde et alors? ça vous dérange? bêbête? et alors? au moins je fais rire.
Mieux vaut rire que pleurer la grimace est plus belle!
magdalena
Newbie
Newbie
 
Messages: 55
Inscription: Sam Fév 09, 2008 10:13 pm

Suivante

Répondre

Smileys
:grin: :-( :shock: :-? +1! :luv1 :dev1 :mrgreen:
Voir plus de smileys
 

Retourner vers Blog

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités