Notifications
Tout effacer

George Floyd Endgame : Loi Martiale et État Policier  


Awake
Posts: 154
Admin
(@awake)
Dissident
Inscrit: il y a 3 ans
wpf-cross-image

COVID a été le premier acte.

C'est dérangeant d'entendre des gens qui devrait savoir mieux décrire les émeutes de George Floyd comme anarchisme. Les émeutes ne sont pas anarchistes, elles sont nihilistes. Les personnes impliquées dans le pillage, l'incendie criminel et les agressions généralisées n'ont aucune compréhension de la philosophie politique.

Il y a, bien sûr, beaucoup de gens qui manifestent et qui ne sont pas impliqués dans le crime et la violence. Mais ce sont les dupes, les idéalistes systématiquement exploités par l'État et ses médias de propagande.

Les «anarchistes» déchaînés - de nombreux agents provocateurs sans aucun doute - ne s'intéressent pas à la justice, à l'équité, à la non-violence et au dialogue pacifique. Ils fournissent un prétexte pour inaugurer un État policier fasciste.

Les émeutes de George Floyd sont un exemple de solution-réaction-problème. Après que Ronald Reagan ai lancé sa guerre contre la drogue «à tolérance zéro», le Pentagone a commencé le processus de conversion des services de police locaux en gangs paramilitaires «de la fine ligne bleue» payés par des contribuables ignorants.

Partager :