[Site] Systèmes de ...
 
Notifications
Tout effacer

[Site] Systèmes de pulvérisation de Chemtrails sur l'Airbus A320  


Awake
Posts: 156
Admin
(@awake)
Dissident
Inscrit: il y a 3 ans
wpf-cross-image

Nous décrivons ici les observations que nous avons faites sur les systèmes de pulvérisation utilisés, selon nous, sur les avions Airbus. Nous nous limitons à la famille des Airbus A320, qui comprend l’A319 / l’A320 /l’A321. Les avions Airbus A380 pulvérisent des chemtrails également sur le territoire du Royaume-Uni et nous disposons d’images sur une autre page. L’Airbus A380 utilise un système légèrement différent et nous ne savons pas encore s’il est présent dès la conception de l’avion, mais nous savons maintenant que les avions de la famille A320 appartenant à l’une des compagnies aériennes impliquées, ont été illégalement modifiés pour pulvériser en vol, des aérosols dans nos cieux. Notre enquête a commencé avec l’observation d’un système à tuyau unique monté sur un Boeing 737 de la compagnie Ryanair. Vivant près de l’aéroport d’Heathrow, munis de téléobjectifs puissants, nous avons photographié une centaine de fois des atterrissages d’avions, et bien sûr nous avons trouvé les pulvérisateurs. Ci-dessous voici trois des nombreuses images dont nous disposons sur ces modifications.

Depuis que nous avons commencé à publier ces images, une masse de désinformation en ligne a été produite à leur sujet.. Plutôt que de perdre du temps à la contredire, nous nous sommes adressés directement à Airbus. Ils nous ont confirmé par courriel en août 2014, que les avions de la famille de l’A320 NE quittent PAS l’usine avec des tuyaux sortant du pylône ( Ndt : pylône : charpente métallique de l’aile de l’avion).

Monsieur Simpson – en réponse à votre récente requête sur la présence de tuyaux d’évacuation sur le pylône de l’A320, veuillez trouver ci-dessous les informations suivantes. La specification et la conception de nos avions se conforment aux exigences de certification et des pratiques de sécurité pour veiller à ce que tous les besoins d’évacuation potentiels, liés ou non à des cas de défaillance, soient effectués de manière adéquate. En tant que tels, les appareils de la famille A320 d’Airbus ont un mât de vidange de carburant équipé de façon standard, dans les parties inférieures de la nacelle (et aucun pour les pylônes). C’est une obligation de navigation : toute fuite de carburant ne doit se déposer au sein de la structure de l’aéronef au risque de créer un incendie, elle doit être évacuée de la structure de l’avion, et doit pouvoir être visiblement identifiée lors des contrôles de sécurité au sol, avant le décollage. Le mât de vidange de carburant de la nacelle sert à identifier l’occasion très rare d’une panne ou d’une fuite de carburant, et si une telle défaillance était détectée, l’avion serait réparé avant son prochain décollage. Le mât n’a pas de capacité de projection, et est seulement utilisé pour vidanger le carburant d’aviation, dans le cas très rare d’une fuite de carburant.

Partager :