Dans leurs négociations avec Israël, ils acceptèrent de donner le bâtiment sous trois conditions.
Les Rothschilds pouvaient choisir le terrain à bâtir, ils pouvaient utiliser leur propre architecte et personne ne connaîtra le prix de sa construction.
Les raisons pour ces conditions sont assez évidentes :
le bâtiment de la cour suprême est un Temple de la religion des mystères Maçonniques et est construit par l’élite, pour l’élite.

Construite en 1992, la cour suprême d’Israël se trouve à Jérusalem, en face de la Knesset (législature Israélienne). Son architecture particulière a reçue beaucoup de critiques à cause de l’opposition de l’architecte de l’ancien contre le nouveau, la lumière contre l’obscurité et des lignes droites contre des courbes. Presque tous les journalistes et critiques ont cependant oubliés les symboles occultes flagrants autours du bâtiment. Les principes Maçonniques et illuminati sont physiquement représentés à plusieurs endroits, prouvant sans aucun doute qui dirige le show ici.

LA MAISON ROTHSCHILD

La famille Rothschild est une dynastie internationale d’Allemands d’origine juive qui établirent une opération bancaire et financière mondialement. Les descendants de Mayer Amschel Rothschild (1744-1812) se sont répandus partout en Europe et devinrent des acteurs majeurs dans la vie sociale, politique et économique du continent. En tricotant des liens proches avec l’élite d’Angleterre, d’Autriche, de France et d’Italie, les Rothschilds devinrent une force occulte dans la plupart des événements politiques des derniers siècles. Des historiens alternatifs disent qu’ils font partis des 13 lignées sanguines Illuminati, avec les Rockefellers et les Duponts.

Les Rothschilds sont un des auteurs du mouvement Sioniste et les acteurs les plus actifs dans la création d’un état d’Israël. James A. de Rothschild finança la Knesset, le bâtiment politique numéro un en Israël. Juste en face se trouve la cour suprême d’Israël, donnée par un autre membre de la dynastie: Dorothée de Rothschild.

Peinture à l’entrée de la cour suprême – Les Rothschilds avec Shimon Perez et Isaac Rabin

Dans la même zone de Jérusalem nous pouvons donc trouver la Knesset et la cour Suprême, construites par les Rothschilds et, suivant une ligne perpendiculaire, plusieurs pâtés de maison plus loin, se trouve le Musée Rockefeller (une autre famille élitiste.) Vous pouvez commencés à comprendre qui possède cette zone maintenant.

Jerry Golden qui a écrit plusieurs années auparavant sur la cour suprême, pointant de manière appropriée ses concepts occultes. Quand vous étudiez ce genre de bâtiments, vous réalisez rapidement que le même thème ré-apparaît inévitablement: illumination, pyramide, ascension, les nombres 13 et 33, symboles phalliques, etc… Ce bâtiment les contient tous.

SENTIER DE L’ILLUMINATION

Une journée à travers la cour suprême est en fait une course symbolique vers l’Illumination. Le « but » ultime de la journée est d’atteindre le sommet de la pyramide qui est localisé sur le toit de la cour, dans un endroit où les « saints des saints » seraient dans un Temple Juif.

De chaque côté du sommet de la pyramide est un trou représentant « l’œil qui voit tout » du Grand Architecte maçonnique (voir l’autre côté du Grand Sceau des États-Unis).

La Pyramide et l’œil qui voit tout

Allons maintenant à travers le passage du « profane » pour atteindre l’illumination.

ESCALIER DE L’OBSCURITÉ À LA LUMIÈRE

Celui qui entre la cour suprême se trouve dans une zone sombre, en face d’un escalier qui amène à une source de lumière.

En grimpant ces escaliers, le visiteur quitte graduellement les profondeurs de l’obscurité pour finalement atteindre la glorieuse lumière du soleil. Il y a exactement trois fois 10 étapes, 30 au total. Elles représentent les 30 premiers degrés de la Franc-Maçonnerie, où le profane est graduellement prit par les profondeurs du monde matériel (obscurité) jusqu’à la sagesse et l’illumination (lumière). Nous savons que la Franc-Maçonnerie comprends un total de 33 degrés et nous verrons où nous pouvons trouver ces 3 derniers degrés dans la structure. A la droite des marches sont de vieux rochers évoquant l’ancienne Jérusalem alors que sur la gauche est un mur moderne et lisse. Cela représente la nature intemporelle des enseignements occultes, qui ont été transmis des temps anciens jusqu’à ce jour.

Une fois avoir grimpé les marches le visiteur peut admirer une grande vue de Jérusalem. D’une manière symbolique, la personne illuminée gagne « une vision spirituelle ».

Vue de Jérusalem après avoir gravi les marches de l’illumination

Sur le sol des lignes sont incrustées, guidant le voyageur vers l’entrée de la bibliothèque, qui est placée juste en dessus de la pyramide de façon commode.

LA BIBLIOTHÈQUE

La bibliothèque est divisée en trois niveaux, représentant symboliquement les trois derniers degrés de la Franc-Maçonnerie (31è, 32è et le 33è honoraire). Le premier niveau est réservé pour les juges, le deuxième est réservé pour les juges et les livres, et le troisième peut uniquement être lu par des juges à la retraite. La manière de fonctionner de la bibliothèque – dont quelques informations sont exclusivement réservées à une poignée de sélectionnés – corrèle avec le fonctionnement d’ordres occultes, où les enseignements d’un certain degré peuvent être uniquement donnés si l’initié a passé avec succès les précédents degrés.

Les 3 niveaux de la bibliothèque

La bibliothèque contient des travaux légaux, juridiques, philosophiques et spirituels. Il n’y a aucun doute que les livres « réservés » contiennent une richesse de connaissance ésotérique. Juste au dessus du haut niveau de la bibliothèque (représenté par le 33è niveau de la FM) est la base de la pyramide. C’est ici que s’arrête symboliquement la Franc-Maçonnerie et le niveau caché des Illuminati commence.

Vue de la pyramide depuis l’intérieur

Juste en dessous du sommet de la pyramide, sur le sol, se trouve des modèles à base de géométrie sacrée.

Géométrie Sacrée

Jerry Golden a mentionné qu’un cristal est incrusté juste en plein centre du modèle, juste sous l’oeil de la pyramide. Qu’est ce que cela signifie ?

JUGES AMENANT L’ILLUMINATION

L’entrée de la cour de justice ressemble à une ancienne tombe Juive. Les trous au dessus des portes ont pour but de permettre à l’âme de quitter la pièce. Aussi observez le contraste entre le vieux et le nouveau.

Les cellules de prison, la cour de justice et les quartiers des juges sont placés l’un au dessus de l’autre, symbolisant la nature en trois du monde. Les internés sont bloqués dans des prisons, symbolisant la prison du sous monde matériel. La cour des juges, placée juste au dessus des cellules de prison, représente le « monde supérieur » où des divinités rentrent en contact avec l’humanité :

Cour de justice

Dans la cour de justice, les juges sont illuminés par une source de lumière naturelle. Donc les juges, écoutant les plaidoyers de la masse, s’assoient la bas avec la lumière divine brillant constamment sur eux. Après les avoir écouté, les juges se retire dans leurs quartiers, situés juste au dessus de la cour de justice. Ils « montent » symboliquement jusqu’au royaume divin. Quand une décision est prise, ils « descendent » afin d’apporter l’illumination au monde inférieur.

SYMBOLE DE FERTILITÉ

A l’extérieur de la cour de justice se trouve un escalier amenant à un niveau inférieur.Aucun temple occulte ne serait complet sans ces deux détails à venir.

Au bon milieu de l’escalier est la forme du vesica piscis (représentant les parties génitales de la femme) « pénétrée » par une colonne (symbole phallique). C’est un symbole de fertilité évident, une union de l’homme avec le principe de la femme. Plusieurs temples occultes insèrent un symbole de fertilité dans leur sol inférieur (voir le bâtiment législatif Manitoba ou le Capitole de Washington). Mais attendez, il y a aussi une rotonde avec le symbole de fertilité. Oh, le voila :

Certains bâtiments occultes cachent l’étoile d’Ishtar (symbole de fertilité) au centre de la rotonde inférieure. Est-ce caché là ?

DEHORS

L’extérieur de la cour suprême contient tout un tas d’aspects symboliques. Suivez juste la pierre « Dorothée de Rothschild » pour voir où ça vous amène.

OBÉLISQUE

C’est la tombe de Dorothée de Rothschild. L’obélisque est le symbole le plus couramment et flagrant utilisé à travers le monde. Dans l’ancienne Égypte, le culte de ce symbole phallique était associé avec le dieu Osiris, qui a été coupé en 13 morceaux par Seth. Isis voyagea loin et au delà pour récupérer les morceaux du corps d’Osiris et réussie, à part pour un seul morceau, le pénis, qui a été avalé par un poisson. « Le phallus perdu » représente ainsi l’énergie masculine, et est toujours presque placé (comme toujours) à l’intérieur d’un cercle, qui représente l’aspect et l’énergie génitale femelles. L’obélisque au milieu d’un cercle représente l’acte sexuel et l’union de forces opposées. Dans notre monde moderne, les obélisques sont trouvés dans pratiquement tous les endroits importants, et devenant ainsi un symbole du pouvoir de l’élite occulte.

COUR INTÉRIEURE

La cour extérieure possède une merveilleuse sensation zen. Une source d’eau fait des bulles constamment et se déverse à travers un petit passage étroit en direction d’une pierre étrange. De la documentation Officiel de la Cour Suprême dit que la cour extérieure est une représentation du verset Psaume 85:11 :

La fidélité germe de la terre, Et la justice regarde du haut des cieux

Les bureaux des juges surplombent la cour extérieure, donc ils sont symboliquement « entrain de regarder du haut des cieux ». Le courant d’eau va tout droit et finit juste en dessous d’une pierre étrange et énigmatique.

Quelle est cette chose et pourquoi est-ce « la vérité qui jailli de la terre » menant vers elle ? Surface polie de la pierre reflète une image déformée de la cour. Qu’est-ce que ça représente ?

CROIX PIÉTINÉE

Au centre du parking se trouvent des chemins qui ont la forme d’une croix Chrétienne. Jerry Golden a mentionné que cette croix a été spécifiquement placée pour être piétinée par les visiteurs. Il est probablement vrai. Dans un bâtiment où le symbolisme spirituel règne suprême, il y a effectivement peu de chances que la disposition de ces passages n’ont pas été suffisamment pensée par les architectes. En d’autres mots, ce ne peut pas être juste une coïncidence. Les visiteurs doivent descendre les marches – symboliquement « descendre » vers une sphère inférieure – pour atteindre la croix. Comme vous l’avez remarqué, l’importance de cet acte ascendant et descendant dans ce bâtiment est vraiment important. Ce n’est pas une exception.

Les sociétés secrètes occultes ont été historiquement en conflit avec l’église Chrétienne qui les persécuta et accusa de toutes sortes d’hérésies. Durant le Moyen-Âge les Chevaliers du Temple (ancêtres de la Franc-Maçonnerie) ont été accusés par l’Archevêque de Canterbury de nombreux faits anti-Chrétiens, y comprit « marcher sur la croix » durant leur processus d’initiation. Est-ce qu’ils donnent un coup en retour à la Chrétienté avec ce symbole ?

GRENADE (LE FRUIT)

Ces grenades sur le sol peuvent avoir l’air extrêmement impressionnantes pour l’observateur moyen. Elles ont cependant une signification spéciale pour les étudiants des Mystères et de la Franc-Maçonnerie.

Parmi les anciens Mystères la grenade était considérée comme un symbole divin d’une signification particulière que sa propre explication ne pouvait pas être divulguée. Elle était appelée Cabiri « le secret interdit. » Plusieurs dieux et déesses Grecques sont présentés tenant le fruit ou la fleur de la grenade dans leurs mains, évidemment pour signifier qu’ils sont les donneurs de la vie et plus. Les capitales de la grenade sont placées sur les piliers de Jachin et Boaz se tenant en face du Temple de Salomon; et par l’ordre de Jéhovah, les fleurs de la grenade furent brodées sur l’éphod du Grand Prêtre.

Manly P. HallSecret Teachings of All Ages

Comme mentionné par Hall, les grenades sont placées au dessus des deux piliers se tenant en face du Temple de Salomon. Si vous avez un minimum de connaissance en enseignements maçonniques, vous savez que le Temple de Salomon et les piliers appelés Jachin et Boaz sont d’une très grande importance.

Les capitales ont été enrichies par des grenades(fruit) de bronze, couverte par un réseau de bronze, et orné de guirlandes de bronze, et semblent avoir imité la forme de la graine du lotus ou du nénuphar égyptien, un symbole sacré pour les hindous et les Égyptiens.

Albert PikeMorals and Dogma

Nous savons que les Franc-Maçons attendent patiemment le jour où ils reconstruiront le Temple de Salomon sur son sol originel
– Le Mont du Temple, Jérusalem. Est-ce que ces grenades attendent d’être placées sur les piliers du prochain Temple ?

POUR CONCLURE

Cet article ne fait qu’effleurer la surface du symbolisme occulte de la Cour suprême israélienne. Il est cependant clair que l’architecture de l’édifice porte une symbolique importante relative à la spiritualité et à la réalisation de l’illumination. Il n’y a pas de monuments religieux liés au judaïsme ou de toute religion organisée. La Cour suprême est un temple de mystères, qui sont un amalgame de rituels païens entrelacé avec une interprétation ésotérique de la Bible. L’enseignement des Mystères est réservé aux membres de sociétés secrètes occultes, avec qui les Rothschild sont évidemment de la partie. La signification ésotérique de ce bâtiment est cachée du public, mais il est révélé sans équivoque aux initiés qui possèdent un réel pouvoir dans le monde.

Curabitur Sed mattis leo amet, consequat. sed id Aliquam et, lectus non