De la soi-disante “Lumière”, l’humanité est progressivement tombée sous le charme de la Kabbale (également appelée Kabbalah). Ce que nous avons appris à croire est le “progrès”, c’est en réalité la renaissance d’un ancien culte de la fertilité païenne satanique, personnifiée par la Kabbale. Le “dieu” de la kabbale n’est pas du tout un dieu. C’est Lucifer. Les Juifs illuminati et leurs alliés maçonniques sont en train d’ériger furtivement un nouvel ordre mondial dédié à Lucifer.

Selon le talentueux chercheur David Livingstone, le plan de Lucifer aurait été formulé dans la Kabbale au VIe siècle av. JC, lorsque les Juifs furent retenus prisonniers à Babylone. Selon la Bible, cet exil était une punition pour avoir adopté le paganisme de ses voisins, les Cananéens. Ils se sont approprié l’ancien culte au dieu mourant, Lucifer. Parmi les pratiques atroces prescrites par ce culte, il y avait les rites “mystérieux” qui impliquaient la musique, la drogue, le sexe orgiaque et le sacrifice humain.

La Kabbale est basée sur d’anciennes mythologies païennes qui racontent l’histoire d’un dieu original qui a créé l’univers et d’un dieu usurpateur (Lucifer) qui le bat finalement et parvient à gouverner l’univers à sa place.

Lucifer est le descendant du père-dieu et de sa femme, la déesse. Mais le dieu-fils épouse aussi sa mère. Le dieu-fils a été identifié avec le Soleil, tandis que la déesse a été identifié avec la planète Vénus, la première étoile vue à l’aube.

Le Culte de Lucifer

“Essentiellement, dieu et déesse étaient considérés comme les deux aspects d’un même dieu”, écrit Livingstone dans son dernier livre “Surrendering Islam”. Lucifer, qui incarnait le mal, était connu comme un “dieu mourant”, car chaque hiver, il mourait et descendait dans le monde souterrain où il régnait sur les esprits des morts. Le kabbalisme est un culte sexuel lié au cycle des saisons, qui traite de l’accouplement incestueux du dieu et de la déesse pour assurer la fertilité.

Lucifer exige des sacrifices. Il doit être apaisé pour éviter son mal et le diriger contre ses ennemis. Le sacrifice le plus diabolique est le meurtre d’un enfant. Livingstone explique :

Ce [sacrifice d'enfant] est devenu la base de ce culte à travers le monde antique. Les rituels de la mort et de la résurrection imitaient ceux du dieu [Lucifer.] Les participants consommaient de la drogue et dansaient avec de la musique afin d'atteindre un état d'extase ou de possession démoniaque leur permettant de réaliser des capacités surnaturelles telles que le changement de forme, voyance et autres pouvoirs magiques. Dans cet état, ils tuaient un enfant, mangeaient sa chair et buvaient son sang afin que le dieu puisse renaître en eux.

Les transfuges des illuminati témoignent que ces pratiques se poursuivent encore de nos jours. Livingstone dit que ces rituels impliquent généralement des orgies sexuelles où un prêtre et une prêtresse personnifient le dieu et la déesse dans un «saint mariage». Tous deux deviennent possédés et produisent un “fils de Dieu” qui régnerait alors en tant que roi.

Livingstone dit que c’est la base d’un culte satanique qui domine maintenant le monde. “C’est cette religion secrète que l’on qualifie d’occulte, ses défenseurs ont avancé le plan satanique pour un nouvel ordre mondial et l’élimination de l’islam”. À la lumière de ce contexte, nous pouvons comprendre à quel point les enseignements kabbalistiques sont pernicieux, par exemple, ils enseignent que Dieu n’a pas d’attributs, il est satanique, Dieu est moral, qu’il n’y a pas de différence entre le bien et le mal, le faux et le vrai, le beau et le laid. Il n’est pas surprenant que l’humanité soit en train de perdre la capacité de discerner.

Encore une fois, la Kabbale enseigne que la relation entre l’homme et Dieu est sexuelle et érotique, et que la sensualité et l’ivresse sont religieuses. L’exposition de Livingstone de la Kabbale explique pourquoi le sexe (promiscuité, pédérastie, inceste) sert à dégrader et à diaboliser l’être humain et pourquoi le modernisme est un charme Kabbalistique.

Babylone et la franc-maçonnerie

Selon Livingstone, les Juifs mélangeaient ce paganisme à la magie et à l’astrologie babyloniennes et appelaient la Kabbale une “interprétation” du judaïsme. Ces kabbalistes ont déguisé leur programme luciférien de domination mondiale en tant que préparation du monde à leur prétendu “messie”.

David Livingstone décrit la propagation du kabbalisme :

Les philosophes grecs ont été les premiers kabbalistes importants. Lorsque Cyrus le Grand libéra les Juifs de leur captivité, beaucoup de kabbalistes se répandirent dans diverses parties du monde, notamment en Grèce et en Égypte. Les philosophies dionysiaques ont été influencées par la Kabbale.

Depuis la Grèce et l’Égypte, les pratiques kabbalistiques se sont répandues dans toute l’Europe, où elles étaient connues sous le nom de sorcellerie. Mais les influences les plus importantes ont été l'humanisme de la Renaissance et la montée des Rose-Croix. Le mouvement rosicrucien a été initialement écrasé à la suite de la guerre de Trente ans, mais un certain nombre d'entre eux ont trouvé refuge en Angleterre, où ils ont fondé la franc-maçonnerie.

Avec l’avènement des illuminati, les francs-maçons sont à l’origine du grand projet des Lumières, dont l’objectif est de supplanter l’autorité chrétienne, à travers les révolutions américaine et française. Le but de ces révolutions était de créer des sociétés laïques, par lesquelles le christianisme, ou n'importe quelle religion, serait séparé de manière permanente de "l'État".

Libérés de ces limitations, les illuminati pouvaient faire valoir leur pouvoir par le biais de la banque, car jusque-là le christianisme avait largement interdit la pratique de la banque à intérêt. L’interprétation kabbalistique de l’histoire nous porte à croire que cette évolution de la laïcité est un progrès. Nous sommes amenés à croire que la démocratie est le produit final de l’évolution humaine qui s’éloigne de la superstition religieuse. Cependant, bien que cette évolution ait été une prérogative de l’Occident, l’Orient reste bloqué dans une phase plus primitive, adhérant obstinément à l’idée de “théocratie”, c’est-à-dire le monde de l’islam.

Et ainsi, pour la réalisation du progrès kabbalistique, ce dernier obstacle doit être éliminé avant l’imposition finale d’une hégémonie cachée sur l’humanité. D’où le “choc des civilisations” qui mènera à l’empire de l’Antéchrist.

7 Commentaires

  • hénokh dit :

    Je crois que vous n’avez pas lu les livres des sages qui ont véhiculé l’âme de la Kabbale à travers les siècles. Pour commencer à étudier cet art, l’on se doit d’être une personne de sexe masculin, le plus juste possible face aux règles morales inscrite dans la thora, avoir au moins 40 ans, avoir une femme et avoir au moins un enfant. Nous sommes loin de votre description. Par contre il est vrai que nombre de fous se croient être des kabbalistes en piochant des brides de mots au sein de ce dense corpus. Ces pauvres âmes ont développé une science pseudo magique en reniant les noms sacrés de D.ieu (multiples pour nous petites chose mais unique pour lui)… Ces folles pratiques ne mèneront qu’à la ruine de leur âme et à la destruction des mondes. Aujourd’hui il y a usurpation des mots Kabbale et Juif par des êtres sombres, matérialistes et sanguinaires qui ne pratiquent rien en profondeur et en vérité. Cela leur sera compté, je peux vous le certifier. La Kabbale c’est avant tout le respect des mondes et la connaissance de la lumière sacrée de nos âmes par la rencontre des noms multiples (car nous sommes multitude mais interdépendant) de L’unique, omnipotent et omniprésent créateur éternel de toute chose… Jésus fut un grand et puissant Kabbaliste, lui prêteriez vous les abominations que vous décrivez dans votre article? Très sincèrement, Hénokh

  • Phoenix dit :

    Pourriez-vous expliquer pourquoi le logo de votre site est le même que celui de l’église de Satan?

  • Awake dit :

    “le logo de votre site est le même que celui de l’église de Satan?” 😯 Logo de l’eglise de Satan : https://www.churchofsatan.com/Notre logo est une pyramide illuminati inversée 🙄 Bien à vous 😉

  • Phoenix dit :

    Merci de votre réponse. En fait c’était par apport à l’article ci-dessus où l’on voit le logo “Church of Lucifer”.Alors oui, je me suis trompé de nom (Satan/Lucifer) mais la ressemblance m’a frappé.

  • Awake dit :

    Ok 🙂  c’est juste pour décorer le titre “culte de lucifer” 😋 Bien à vous 😉

  • Poulpi dit :

    Le logo de google play est aussi ressemblant (coïncidence?^^)à celui de Church of lucifer

  • Awake dit :

    Comme cela :5caf48b271ed2a5d49e3c4df.jpg “the greater church of lucifer” est une organisation luciférienne mondiale basée à Houston aux USA, créé par le fondateur de l’église de satan.

Laisser un Commentaire

Partager
elementum pulvinar Phasellus neque. ut venenatis Lorem ut lectus

Partager avec un ami