Home pédocriminalité Affaire Dutroux: il y avait d’autres caches

Affaire Dutroux: il y avait d’autres caches

0 65

 

87896159_p

Je reviens brièvement sur l’affaire Dutroux, pour laquelle les dossiers bis concernant le réseau vont arriver à prescription. Il faut savoir que d’après la version officielle, Dutroux, Martin et Leliève étaient des « prédateurs isolés », et Nihoul n’est tombé que pour avoir fourni de l’ecstazy à Lelièvre, sans aucune raison. Il n’y a pas de réseau, d’ailleurs les réseaux pédophiles n’existent pas en Belgique: depuis l’affaire Dutroux, plus aucun média ne parle de réseau pédophile, alors que c’était le cas avant. Dutroux, c’est l’Outreau français, la tombe des enfants victimes.

Si Dutroux est un prédateur isolé, pourquoi y avait-il d’autres caches dans le réseau?

Par exemple le PV n°2721/96 du 26 septembre 1996 évoque une perquisition effectuée chez un certain Patrice Charbonnier à Courcelles, perquisition au cours de laquelle les policiers ont trouvé deux caches aménagées. C’est dans une cavité de ce type qu’on a retrouvé in extremis Sabrina Daerdenne et Laetitia Delhez, deux des victimes de Dutroux.

87815853_p

Ledit Charbonnier était en taule pour avoir braqué un camion de convoyage de fonds à l’arme lourde, quand la perquisition a été effectuée.

On nous a dit que c’ets le modèle de cache crée par Charbonnier qui a « inspiré Dutroux » (on notera aussi que pour Le Soir, deux cahces deviennent une cache). De fait, les deux se connaissaient depuis un bon moment, via divers trafics dans la région de Charleroi, suite à leur rencontre en prison en 1986 (Dutroux y était pour avoir enlevé et violé des adolescentes).

Et quid de cette autre cache, mentionnée par Michèle Martin lors d’une audition à propos de son grand ami Claude Thirault?

Thirault, nous explique Martin, lui a parlé d’une cache qu’aurait aménagé la « bande de Courcelles », cela pour

y dissimuler des filles, jeunes, avant de les expédier à l’étranger. Je me souviens qu’il m’avait parlé du Maroc notamment comme pays destinataire. Quand il a parlé de cette bande de Courcelles il m’a bien dit que son « chef » était un gros qui trafiquait aussi dans le trafic des voitures volées de grosse cylindrée.

 

Accessoirement, Thirault était un indic de la police de Charleroi, dont certains éléments fricotaient de près avec le trafic de voiture, à l’instar de Zicot, qui s’est aussi retrouvé dans l’enuête sur Dutroux. D’ailleurs, c’est Thirault qui a averti les gendarmes que Dutroux avait aménagé une cache dans sa maison de Marcinelle pour « y loger des enfants en attente d’être expédiées à l’étranger« , ce qui a entraîné la découverte de Sabine et Laëtitia dans la cache.

Au sujet de Thirault, Dutroux a écrit dans une lettre à un avocat partie dans une autre affaire de jeune fille tuée, Laurence Mathues, que

87896203_p

« ce personnage a commencé par bénéficier des plus hautes protections judiciaires dans les juridictions du Hainaut. C’est de cette façon que lui et ses très nombreux complices ont évité d’être condamnés pour les très nombreux vols connus, qu’ils ont commis dans les années 1990 à 1993, notamment ».

« En 1993, Thirault Claude s’était lui-même vanté, alors en présence de mon épouse et de moi-même, qu’il était utilisé par l’Allemand dans un réseau qui séquestrait des enfants à la corse, notamment dans un tunnel… Informations qui ont initié les fouilles au charbonnage de Jumet (fouilles reprises ensuite à cause de Raemaekers et Cie).», ou encore:

«Qui est le blond venu avec mon épouse à Marcinelle? Bref, tout concorde pour être interpellé par les activités et les complicités de Thirault Claude, y compris pour ce qui est arrivée à Laurence Mathues».


87894873_p

En gros: Dutroux accusait Thirault (y compris d’être très proche de sa femme Michèle Martin) et réciproquement.

Video:

source: Dondevamos.com
Administrateur du site et du forum. Devenir auteur et publier sur le site ? Oui c'est possible, contactez-nous !

Pas encore de commentaires, vos pensées sont les bienvenues !

Laissez un Commentaire


deux + = 9